Après une déchirure du périnée ou une épisiotomie

Durant les premiers jours qui suivent l’accouchement, en cas de déchirure périnéale ou d’épisiotomie, vous pouvez ressentir une gêne ou des douleurs (en urinant ou en position assise par exemple). Signalez-le à la sage-femme.

Des soins locaux comme des bains de siège à la camomille ou une adaptation de votre assise (par exemple s’assoir sur une bouée) sont utiles. Des médicaments antalgiques compatibles avec l’allaitement peuvent être prescrits afin de vous soulager.

Les fils de la suture vont se résorber avec le temps et, en principe, ne nécessitent pas d’être enlevés par la suite. Lors du contrôle post-partum, le gynécologue ou la sage-femme s’assurent de la bonne cicatrisation.

Si, à votre retour à domicile, vous présentez les symptômes suivants :

  • fortes douleurs au ventre
  • fièvre
  • pertes de sang soudaines et/ou anormalement abondantes
  • apparition de caillots de sang.

Consultez votre gynécologue ou votre sage-femme.

Dernière mise à jour : 05/06/2018