Greffe de la cornée : déroulement de l'intervention

Une fois la décision prise, vous êtes inscrit sur la liste des patients en attente d’une greffe de cornée. La priorité est accordée aux patients dont la vue est menacée par une maladie grave qui évolue rapidement. L’attente peut durer quelques mois. L’intervention nécessite généralement une hospitalisation de un à deux jours.

Une brochure vous donne tous les détails sur la planification, la préparation et l’organisation des interventions et de l’hospitalisation. N’hésitez pas à la demander à l’équipe soignante.

+ INFO
Vous pouvez consulter la page L’organisation de vos traitements en ophtalmologie - des réponses à vos questions

Quelle est la durée de l’intervention?

L’opération en elle-même dure une à deux heures, en fonction de la complexité et du type de greffe.

En quoi consiste l’anesthésie?

En principe, l’intervention est réalisée sous anesthésie générale. Cependant, dans certains cas, une anesthésie locale est réalisée. Vous êtes alors conscient et ne ressentez habituellement aucune douleur.

Avant l’intervention

N’oubliez pas de signaler à votre ophtalmologue:

  • toute infection en cours ou récente
  • vos traitements en cours
  • vos allergies
  • si vous êtes claustrophobe.

Prévoyez:

  • vos médicaments dans leur boîte pour 24 heures
  • une personne pour vous ramener chez vous et passer la première nuit à votre domicile avec vous.

Pendant l’intervention

Vous êtes allongé sur le dos et positionné sous un microscope. Votre tête est recouverte d’un drap stérile. Le temps de l’opération, vos paupières sont maintenues ouvertes avec un écarteur. Le chirurgien utilise de très petits instruments.

Dans un premier temps, le chirurgien prépare le greffon (cornée du donneur) pour qu’il soit de la bonne taille et de la bonne épaisseur. Ensuite, il prélève une partie ou la totalité de votre cornée et implante le greffon.

Une fois retirée, votre cornée est envoyée au laboratoire pour être analysée.

Selon l’évolution de la situation au cours de l’intervention, le mode opératoire est susceptible de changer.

Après l’intervention

Au retour du bloc opératoire, vous êtes installé dans une chambre. Une protection est placée sur votre œil.

L’infirmiere:

  • surveille votre réveil, évalue avec vous votre douleur et vous donne, si besoin, des médicaments antidouleurs et anti-nausées
  • vous met des gouttes de collyres pour éviter toute infection et inflammation.

L’ophtalmologue vous rend visite pour évaluer l’état de votre œil.

Le jour de votre sortie, l’infirmiere vous remet les documents nécessaires (ordonnance, schéma pour mettre les collyres, rendez-vous et recommandations post-opératoires) et vous donne votre traitement pour les premiers jours (collyres, protection de l’œil, etc.).

Un rendez-vous est généralement pris pour enlever les points de suture quelques mois plus tard.

Que pouvez-vous ressentir après l’intervention?

En général, l’œil est peu douloureux. Vous pouvez toutefois ressentir:

  • des douleurs à l’œil (brûlures, lancées)
  • une impression de corps étrangers dans l’œil
  • des picotements (dus au fil)
  • des larmoiements (œil qui coule)
  • une gêne ou un éblouissement à la lumière.
Dernière mise à jour : 15/05/2019