Décollement de rétine : le traitement

Le plus souvent, le décollement de la rétine constitue une urgence médicale, nécessitant une intervention chirurgicale dans un délai de quelques heures à quelques jours. Toutefois, si le décollement est minime ou très débutant, ou s’il y a seulement des déchirures de la rétine sans décollement, un traitement au laser est suffisant.

Quel est le but de l’intervention?

L’intervention vise à:

  • enlever l’eau qui s’est infiltrée entre la rétine et le fond de l’oeil
  • localiser et réparer les déchirures, même les plus petites. Cette opération est réalisée avec le laser («collage/soudure par le chaud») ou par la cryothérapie («collage/soudure par le froid»).

Quelles sont les approches employées?

Selon la gravité et le type de décollement, différentes techniques peuvent être utilisées seules ou en association:

  • L’indentation sclérale: cette technique se pratique sans entrer dans l’œil. Elle est indiquée dans les cas simples de décollement de rétine (environ 10% des cas).
  • La vitrectomie: cette intervention est réalisée en entrant dans l’œil. Elle est la plus couramment utilisée (plus de 90% des cas).

Quelle que soit la technique utilisée, une bulle de gaz ou d’huile de silicone est injectée dans l’œil en fin d’intervention pour maintenir la rétine contre le fond de l’œil et la recoller. Le gaz s’évacue tout seul en quelques semaines et est peu à peu remplacé par le liquide produit continuellement par l’oeil. L’huile de silicone est retirée à partir de trois mois après l’opération, parfois plus tard.

Votre ophtalmologue vous explique l’intervention la plus adaptée à votre cas. La décision finale est souvent prise par le chirurgien au cours de l’opération.

Frais d’hospitalisation

Le traitement du décollement de rétine est remboursé dans les prestations de base de l’assurance maladie (LAMal) sous déduction de la franchise et de la participation (10% des frais à votre charge).

Dernière mise à jour : 15/05/2019