Le traitement chirurgical des anomalies vasculaires

Quelles sont les indications au traitement ?
Comment se déroulent les consultations avant l’intervention ?
Couverture par l’assurance LAMal

L’anomalie vasculaire désigne une malformation qui affecte le nombre ou la structure de certains vaisseaux dans une région du corps. Les vaisseaux transportant le sang (artères, veines, capillaires) ou la lymphe (lymphatiques) peuvent être concernés. Cette malformation peut être présente de manière isolée ou faire partie d’un ensemble d’anomalies (syndrome).

Il existe deux catégories d’anomalies vasculaires : les hémangiomes et les malformations vasculaires. Le nom de ces anomalies change en fonction de la structure atteinte (tache de vin, malformation veineuse, lymphatique ou artério-veineuse).

Quelles sont les indications au traitement ?

La chirurgie de l’anomalie vasculaire est indiquée :

  • Si les traitements proposés en premier choix n’ont pas été efficaces (médicaments, laser, bandes compressives (pour les membres), ou injection de produits spécifiques.)
  • L’anomalie vasculaire met en danger la vie du patient (risque de saignement abondant par exemple)

Dans de rares, un traitement chirurgical peut être envisagée si l’intervention est facile et parait sans risque.

Comment se déroulent les consultations avant l’intervention ?

Plusieurs spécialistes sont impliqués dans la prise en charge des anomalies vasculaires : médecins de famille, chirurgiens pédiatriques, angiologues, radiologues, dermatologues, chirurgiens plasticiens et psychiatres. Une fois que vous êtes venu à une de ces consultations, vous êtes adressé à la consultation multidisciplinaire.

L’équipe de spécialistes se réunit chaque mois pour convenir de l’attitude la mieux adaptée à chaque patient. S’il est estimé qu’une chirurgie est indiquée, vous êtes convoqué à la consultation de chirurgie plastique.

A cette dernière consultation, le chirurgien vous examine et vous explique les différentes possibilités chirurgicales. Vous bénéficiez d’un délai de réflexion pour choisir celle qui vous convient le mieux.

Avant l’intervention, au moins deux autres consultations sont organisées pour définir le projet thérapeutique et répondre toutes à vos questions.

Couverture par l’assurance LAMal

Au sens de la loi, les malformations vasculaires sont reconnues comme une invalidité. Elles doivent donc faire l’objet d’une déclaration à l’Assurance invalidité (AI) avant l’âge de 18ans (dans certains cas jusqu’à 20 ans). Le remboursement des frais médicaux sont alors généralement pris en charge à 100% par l’AI pour les traitements effectués jusqu’à l’âge de 20 ans. En cas de diagnostic ou traitement plus tardif, c’est l’assurance maladie de base (LAMal) qui prend en charge les frais médicaux.

Dernière mise à jour : 09/03/2018