Offrir des prestations de pointe aux meilleurs coûts

Proposer les meilleurs soins aux meilleurs coûts : telle doit être la vocation d’un établissement de service public comme les HUG. Dans le domaine des soins de réadaptation, comme cela a été le cas pour les soins somatiques aigus, l’évolution des conditions cadres, avec les nouvelles structures tarifaires, amène à passer de tarifs forfaitaires à une facturation basée sur les prestations et les ressources réellement consommées pour chaque patient. Pour y parvenir, un effort conséquent de récolte de données et de traitement de l’information doit être réalisé. Le changement de structures tarifaires amène aussi à réfléchir à la structure de soins pour s’assurer qu’elle soit optimale tant sur le plan médical que financier, quitte à la faire évoluer si nécessaire.

Par ailleurs, confrontées à des signes de stagnation de l’économie, voire de ralentissement, les collectivités publiques sont obligées d’optimiser l’utilisation des budgets. Tant les cantons que les assureurs deviennent des acheteurs de prestations et sont à la recherche d’indicateurs de qualité et de résultat, permettant notamment la comparaison entre établissements.

Bien souvent, la réponse passera par une qualité sans faille et reconnue, une plus grande rigueur de gestion, des économies intelligentes, le juste choix des prestations médicales et le meilleur rapport qualité / coûts.

Dernière mise à jour : 08/08/2016