Soins palliatifs

recherche

Soulager la douleur

Menée par le service de médecine palliative, une étude a pour but d’évaluer l’intérêt d’utiliser la dexmedetomidine (Dex) lors de soins infirmiers douloureux.

Dans le cadre de cette recherche, l’efficacité de la Dex par voie intranasale est comparée à celle d’opiacés administrés par voie sous-cutanée. Le traitement par la Dex semble intéressant du fait de sa bonne tolérance cardiaque, respiratoire et neuropsychique et également parce que la voie intraveineuse est souvent impossible en soins palliatifs.

En 2017, ce projet a reçu un soutien de l’Académie suisse des sciences médicales et de deux fondations.

Dernière mise à jour : 02/07/2018