Groupe qualité

Le groupe qualité est formé d’un représentant de chaque discipline de notre service et du  «quality officer» du département ; il se réunit une fois par mois.
Les protocoles validés et signés sont mis sur le site Intranet SRO des HUG et sont accessibles par tous les collaborateurs. 

Les techniques de traitement en radiooncologie ont évolué considérablement ces dernières années. 

La mise en place de nouvelles techniques de radiooncologie nécessite des protocoles d’assurance de qualité. C'est pourquoi les professionnels de notre service ont mis en commun leur expérience pour en définir les recommandations : méthodes d'utilisation appropriée, description du matériel, tolérances adoptées, fréquence des contrôles et suivi du patient. Ces protocoles permettent à toutes les équipes d’avoir une pratique commune.

Processus d'un système de gestion d'incidents

Le groupe incidents créé il y a 10 ans se réunit mensuellement. La gestion des incidents et des événements indésirables graves (EIG) vise prioritairement un but pédagogique. Il s’agit d’apprendre, au travers des événements signalés, comment combler les lacunes relevées ou pallier les dysfonctionnements
afin de réduire les risques de survenue. 

L’analyse de l’événement décrit les facteurs contributifs qui ont pu faciliter sa survenue et permet d’identifier les actions possibles en termes d’amélioration de la sécurité.

L’investissement consiste en la mise en place d’une infrastructure et de compétences pour l’amélioration de la qualité :

  • La sensibilisation
  • La volonté et l’engagement
  • Le processus politique d’attribution de ressources au programme qualité
  • La formation des collaborateurs
  • La constitution d’une culture qualité
  • La mise sur pied d’indicateurs et de systèmes de collectes de données
  • L’élaboration et la gestion des systèmes informatiques nécessaires
  • Le test des outils qualité.

Ainsi, nous constatons, sur les 3 dernières années, une stabilisation du nombre d'incidents. En 2014, les incidents rapportés sont mineurs, et ne concernent pas les patients, ni leur santé.