Service

Qualité et sécurité des soins sont notre priorité. Nous nous efforçons aussi d'offrir à nos patients et à leurs proches les conditions d'accueil et de séjour les plus agréables possible. L'esprit de service aux HUG, c'est toute une série de « plus » qui vous facilite l'hôpital.

Confort hospitalier

Les besoins et les préférences des patients hospitalisés aux HUG sont respectés et exaucés dans toute la mesure du possible. Ces prestations vont des menus à choix au réseau wifi mis gratuitement à disposition, en passant par l’école à l’hôpital pour les enfants malades, le service d’interprétariat pour les patient de langue étrangère ou encore la halte-garderie pour les visiteurs, sans oublier l'aumônerie des HUG, à l'écoute du patient dans sa dimension spirituelle.

L'espace de médiation en cas de conflit entre les HUG et les patients, ou encore l'aide à la rédaction de directives anticipées dans certains services sont également partie intégrante du souci des HUG d'accompagner le patient dans toutes les aspects de son cheminement en lien avec un problème de santé.

Les HUG sont également engagés dans des chantiers majeurs amenés à redéfinir l'hôpital de demain.

Information aux patients en tant que partenaires des soins

Les services de soins sont encouragés à proposer à leurs patients des documents d'information pertinents et accessibles. Ils sont accompagnés et soutenus dans ce travail de conception de brochures et de vidéos de qualité, conformes aux critères internationaux en vigueur, par le groupe d'information patients et proches (GIPP) qui comprend des médecins, des infirmiers et des spécialistes de la communication en santé.
Les documents produits font l'objet d'une validation scientifique et sont testés auprès des patients.

Accueil et l’hébergement des proches

Les HUG ont particulièrement à cœur que les familles puissent se trouver auprès des patients. En effet, soigner l’accueil des patients, petits et grands, c’est aussi se préoccuper  de la présence à leurs côtés de leurs proches.

Les HUG y sont très sensibles, en particulier en pédiatrie, où l’expérience d’une hospitalisation, tant pour l’enfant que pour sa famille, constitue une épreuve que la séparation peut rendre encore plus douloureuse. A l’opposé, la présence réconfortante des parents favorise la guérison comme l’ont montré plusieurs études.

Le 3 mai 2011, les HUG ont inauguré une deuxième Maison Ronald McDonald genevoise, en partenariat avec la Fondation du même nom. Ce « foyer loin de chez soi » met à disposition cinq chambres confortables capables de recevoir chacune quatre personnes. L’ouverture de cette deuxième demeure double la capacité d’accueil et répond à un réel besoin. Quelque 150 familles sont hébergées chaque année au plus près de leur enfant malade.

Dans le même esprit et avec le soutien de donateurs privés, des projets similaires ont été réalisés à la Maternité et  à l’Hôpital de Bellerive.

A la Maternité, trois chambres hôtelières, proches de la néonatalogie, évitent aux mamans le stress que causerait une séparation dès les premières heures de la vie.

A l’Hôpital de Bellerive,  où près de 750 patients séjournent chaque année dans le service de soins palliatifs, un studio accueille les proches qui souhaitent être présents jour et nuit auprès d’un être cher, et leur offre un espace pour se ressourcer.