Essai clinique

Les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), en collaboration avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), réalisent un essai Clinique de phase 1 pour tester la sécurité et la capacité du candidat vaccin VSV-Ebola à déclencher une réponse immunitaire chez des volontaires adultes en bonne santé.

  • Le vaccin VSV-Ebola contient une forme recombinante (modifiée) du virus de la stomatite vésiculaire (VSV). L’enveloppe du VSV a été remplacée par l’enveloppe de la souche Zaïre du virus Ebola (ZEBOV) pour faire fabriquer des anticorps contre Ebola. Le vaccin VSV-Ebola étant fabriqué à partir du virus VSV, tout risque de contamination par le virus Ebola est absolument exclu.
  • Le vaccin VSV-Ebola a protégé les singes exposés à une dose mortelle du virus Ebola après avoir été vaccinés. Il ne commence que maintenant à être testé chez l’humain, même si quelques professionnels ont été vaccinés après avoir été exposés au virus Ebola. Les effets indésirables potentiels ne sont donc pas encore connus.
  • L’essai clinique va comparer 2 doses différentes du vaccin l’une à l’autre et à un placebo pour déterminer si elles différent dans leurs réactions indésirables et les réponses immunes qu’elles déclenchent.
  • La participation de volontaires qui pourraient éventuellement être déployés dans des pays affectés par le virus Ebola (« déployables ») sera priorisée. Ces volontaires recevront l’une ou l’autre dose du vaccin, par tirage au sort, mais pas le placebo.
  • Le vaccin est encore expérimental chez l’humain, et aucune protection contre le virus Ebola ne peut être présumée. Il n’y a donc pas de bénéfice direct à participer à cet essai clinique. Dans le cas où vous seriez exposé au virus Ebola, on ne peut pas exclure de manière définitive soit une augmentation de la susceptibilité à l’infection soit une aggravation de la maladie.
  • L’essai Clinique inclut 9 visites (y compris une visite d’information/dépistage avant inclusion) au Centre de recherche Clinique des HUG, sur une période de 24 semaines. Les 2 premières visites dureront 1.5 – 2 heures, les autres 20-30 minutes chacune.
  • Pour les volontaires déployables, certaines visites pourront avoir lieu à distance. Cependant, rester dans la région de Genève 14 jours après vaccination est exigé pour permettre une évaluation rapide, si nécessaire.
  • La participation est anonyme et toutes les données seront utilisées confidentiellement.
  • La compensation financière pour la participation à l’étude est de 810 CHF (environ $845).

Fiche d’information sur le vaccin 

Fiche d’information sur l’étude clinique