financement

Financement

Les prestations de soins des HUG sont facturées sur la base des différents forfaits tarifaires tels que TarMed, pour l’ambulatoire, et SwissDRG pour les soins somatiques.

Les animations ci-dessous expliquent le fonctionnement de ces forfaits, ainsi que la façon dont l’hôpital gère ses recettes et ses coûts, de sorte à offrir à la population une plateforme de soins, de recherche et de formation de premier plan.

Financement

Pour réaliser ce projet ambitieux, les HUG n’ont pas hésité à innover au niveau de son financement. Désireux de disposer de davantage de liberté d’exécution, mais aussi d’accélérer les procédures, ils ont décidé de ne pas faire appel à des fonds publics.

Ainsi, pour la première fois de leur histoire, les HUG ont assumé eux-mêmes 55 des 68 millions qu’a coûté le bâtiment, via un emprunt bancaire.

Le coût de construction du nouveau bâtiment des laboratoires est de 72 millions. Il est assuré par :

Financement de la recherche

Les projets de recherche développés aux HUG bénéficient du soutien financier de différents partenaires, en particulier des fondations privées et le Fonds National Suisse de la Recherche Scientifique (FNRS).

Au total, ce sont 178,5 millions de francs qui ont été investis dans la recherche en 2018, dont :

  • 27,1 millions de francs du Fonds National Suisse de la Recherche Scientifique (FNRS)
  • 53 millions de francs de fonds privés
  • 98,4 millions de francs du Département de l'instruction publique (Etat de Genève).

Fonds et fondations soutenant la recherche aux HUG

Les fonds et fondations pour la recherche médicale sont des organismes à but non lucratif qui ont pour vocation d’aider les sciences médicales en finançant des projets ou des hommes.

Plusieurs fondations soutiennent les HUG et font avancer la médecine dans différents secteurs en créant des pôles de recherche et d’excellence dans des domaines prioritaires (neurosciences, maladies chroniques, oncologie, imagerie et sciences de l’information, etc.).