gynécologie

Constipation

La constipation est un terme utilisé le plus souvent pour désigner le ralentissement du transit intestinal, s’associant à une diminution de la quantité des selles émises (moins de 3 selles par semaine), à une consistance plutôt dure, et à une difficulté à l’expulsion.

La constipation peut occasionner des douleurs abdominales importantes.

Quelques conseils pour réduire la constipation:

Français

Dermoïde

Lésion dont les éléments rappellent ou sont constitués par des tissus histologiquement identiques à ceux de la peau et des phanères (kyste dermoïde de l’ovaire).

< RETOUR

Français

Douglas

Le cul-de-sac recto-vaginal ou cul-de-sac utéro-rectal est un repli d’une membrane entre l'utérus et le rectum, formant un cul-de-sac appelé anciennement cul-de-sac de Douglas ou actuellement utéro-rectal.

Le cul-de-sac utéro-rectal est l'endroit où s'accumulent les liquides qui peuvent se trouver par accident dans la cavité péritonéale (sang, pu, etc.).

Français

Douleur fesse (sciatique)

J’ai une douleur dans la fesse qui s’étend dans la cuisse, est-ce normal ?

Une douleur qui part du bas du dos irradie vers la fesse et descend le long de la jambe est le signe d’une sciatique. Elle est due à la compression du nerf sciatique. Dans les cas sévères votre médecin peut vous prescrire des séances de physiothérapie.

Conseils pratiques :

  • Repos en se calant avec des coussins
  • Bains chauds

< RETOUR

Français

Dysménorhée

La dysménorrhée désigne étymologiquement la difficulté de l'écoulement des règles.

On emploie cependant ce terme pour désigner les règles douloureuses (algoménorrhée). Ces douleurs précèdent ou accompagnent les règles. Elles peuvent être également accompagnées de diarrhées, de vomissements, de vertiges et de maux de tête, maux de dos.

Si cette dysménorrhée est invalidante au quotidien, il est conseillé de consulter un gynécologue (HUG 022 372 44 00).

< RETOUR

Français

Dysplasie

Anomalie tissulaire acquise. En gynécologie, concerne souvent l’épithélium du col de l’utérus, sur l’endocol et l’exocol (dysplasie légère, modérée, sévère selon l’étendue et la gravité de la lésion). Lésions précancéreuses à surveiller.

< RETOUR

Français

Pages