gynécologie

Secteur des Soins Continus de gynécologie/obstétrique

Les soins continus du Département de gynécologie et d’obstétrique sont destinés aux patientes nécessitant une surveillance médicale étroite principalement après une intervention gynécologique, une césarienne ou un accouchement compliqué. Les soins continus peuvent également accueillir des patientes présentant des pathologies sévères au cours de la grossesse (comme par exemple la pré-éclampsie). L’état clinique ne doit pas pour autant justifier une admission en unité de soins intensifs.

Actualité

Evénements à venir 

10 jours du cancer de l'ovaire 

Chaque année en septembre, le service de gynécologie avec la Ligue genevoise contre le cancer se mobilisent par solidarité avec les patientes et leurs proches en organisant les 10 jours du cancer de l’ovaire. L’objectif est de sensibiliser la population à cette maladie.

En 2019, les 10 jours se dérouleront du 24 au 30 septembre. Au programme :

Adolescentes

Le service de gynécologie des HUG dispose d’une expertise spécifique dans la prise en charge gynécologique pédiatrique et de l’adolescente. Une équipe médicale spécialisée et multidisciplinaire reçoit les fillettes et les adolescentes dans une consultation qui leur est dédiée. Elle reçoit plus de 1'500 patientes par année.

Sexualité

La consultation en médecine sexuelle des HUG accueille des femmes, des hommes et des couples qui rencontrent des troubles d'ordre sexuel.

Problèmes dans votre sexualité ? Parlons-en

La prévalence de troubles d’ordre sexuel est de plus en plus élevée dans la population.

La consultation de médecine sexuelle vous accueille seule ou en couple et prend en charge tous les problèmes liés à la sexualité :

Descente d’organes

Le service de gynécologie des HUG bénéficie d’une expertise médicale dans la prise en charge de la descente d'organes génitaux, autrement appelée prolapsus.

Elle peut être minime, et donc passer inaperçue, ou être extrême avec extériorisation des organes (vessie, utérus, rectum) en dehors du vagin. Le prolapsus peut concerner un seul ou plusieurs compartiments du vagin (vessie, utérus, dôme vaginal ou rectum).

Incontinence fécale

L’incontinence fécale se caractérise par l’émission involontaire de selles ou de gaz et affectent environ 8 % des femmes de tout âge. Contrairement aux idées reçues, elle ne concerne pas uniquement les personnes âgées.  En effet, celle-ci peut par exemple survenir après un accouchement avec déchirure du sphincter anal. 

La grande gêne occasionnée par les fuites, le sentiment de honte et/ou de dépréciation, font que les patientes sont souvent isolées. Elles sont hésitantes voire incapables d'en parler même à leur médecin.

Prévenir l’incontinence urinaire

Le périnée est constitué de muscles qui soutiennent la vessie, l’utérus et le rectum, contractent le vagin et assurent le fonctionnement du sphincter de la vessie et de celui de l’anus.

La grossesse et l’accouchement, mais aussi les chirurgies pelviennes et le vieillissement, diminuent l’élasticité de ces muscles : ceux-ci peuvent se relâcher, de distendre, se déchirer ou être coupés (épisiotomie) ce qui peut provoquer une incontinence urinaire.

Pages