Cancer du col de l’utérus

Le service de gynécologie des HUG assure la prise en charge diagnostique et thérapeutique des femmes souffrant d’un cancer du col de l’utérus.

Cancer du col de l’utérus : avez-vous fait le dépistage ?

Le cancer du col de l’utérus est un cancer évitable. Grâce au dépistage précoce par frottis du col de l’utérus, ce cancer est aujourd’hui la 17e cause de décès par cancer chez les femmes en Suisse. En moyenne, 230 femmes développent un cancer du col de l’utérus chaque année en Suisse (25 à 30 à Genève), essentiellement des femmes qui ne participent pas au dépistage. Environ 90 en décèdent.

Le cancer du col de l’utérus apparaît presque toujours à la suite d’une infection chronique par certains papillomavirus humains (HPV).

Quels sont les symptômes ?

  • Saignements vaginaux inhabituels
  • Écoulements vaginaux nauséabonds
  • Douleurs dans la région du bas-ventre

Le plus souvent, ces symptômes ont pour origine une autre affection plus bénigne qu’un cancer du col de l’utérus. Toutefois si vous constatez ces signes, consultez votre médecin ou votre gynécologue, ou contactez la consultation de gynécologie des HUG.

Comment le diagnostic est-il posé ?

Un frottis de dépistage permet de déceler la présence de dysplasies, des anomalies cellulaires, au niveau du col de l’utérus. Ces anomalies sont des états précancéreux qui risquent d’évoluer vers un cancer.

En cas de résultat anormal de votre frottis, une consultation médicale spécialisée vous est proposée. Un médecin vous explique les résultats et discute de votre suivi, et si besoin du traitement le plus adapté à votre situation.

Le service de gynécologie assure une consultation infirmière de prévention du cancer du col de l’utérus. Le frottis de dépistage est réalisé lors du contrôle gynécologique.

Quels sont les traitements ?

Une intervention chirurgicale enlève les cellules endommagées et prévient l’apparition d’un cancer. Une hospitalisation est alors nécessaire.

Prévenir le cancer du col de l’utérus : que pouvez-vous faire ?

Adopter un mode de vie sain agit sur les facteurs de risque et contribue à prévenir le cancer.

Vous pouvez réduire votre risque personnel de cancer en améliorant quelques habitudes :

  • ne fumez pas
  • mangez équilibré
  • pratiquez une activité physique
  • limitez la consommation d’alcool
  • protéger votre peau du soleil
  • vérifiez les antécédents de cancer dans votre famille
  • soyez attentif à votre corps et signalez tout changement dans votre état de santé à votre médecin

Infirmière de référence

Ginette RosseelGinette Rosseel
+41 (0)79 553 22 95
+41 (0)22 372 41 84
ginette.rosseel@hcuge.ch
unite.oncogynchir@hcuge.ch

 

En savoir plus

Dernière mise à jour : 11/02/2019