Recherche

Le service d’addictologie a trois axes de recherche principaux :

L’impulsivité et les automatismes

Nos recherches s’intéressent aux processus communs qui conduisent une personne à développer des comportements qui peuvent engendrer un diagnostic d’addiction. L’impulsivité et les automatismes sont des facteurs de risque dans le développement et le maintien des addictions. Mieux les comprendre permettra de traiter plus efficacement les personnes souffrant d’addiction.

Les comportements liés à Internet

Les nouvelles technologies et leurs applications (jeux en ligne, achats en ligne, cybersexualité) sont potentiellement à risque d’engendrer des addictions. L’évolution et la diffusion rapide de ces nouveaux moyens font surgir des nouvelles possibilités et des nouvelles interrogations. Mieux caractériser les utilisateurs et les comportements susceptibles d’être problématique est un enjeu de recherche majeur. Les nouvelles technologies sont également une opportunité de développer des nouvelles formes d’intervention.

Les médias et la psychiatrie

Les dispositifs techniques comme la radio, la télévision, le cinéma, la presse ou encore Internet sont des médias qui véhiculent des discours imprégnés des représentations sociales de la santé mentale et la psychiatrie. L’avènement des technologies de l’information et de la communication (TIC) et des médias sociaux (blogs, réseaux sociaux, wikis…) change le paradigme de la communication et facilite l’expression des différentes visions du monde.
L’étude de ces médias, et de son impacte dans le discours social, est primordiale pour combattre la stigmatisation de la psychiatrie et de soins psychiatriques et pour ouvrir des perspectives dans la communication et dans l’enseignement de la santé mentale.

 

Accès aux dernières publications !

Dernière mise à jour : 17/07/2019