Appui méthodologique (CRC)

Le service d’épidémiologie clinique abrite l’Unité d’Appui Méthodologique (UAM), une des deux unités du Centre de Recherche Clinique

Cette unité a pour vocation d’aider les chercheurs des HUG et de la Faculté de médecine à réaliser des projets de recherche clinique de haute qualité méthodologique

Nous proposons des conseils et de l’aide directe dans les domaines suivants :

  • Méthodes de l’étude : design, population, échantillonnage, variables, instruments de mesure
  • Détermination de la taille de l’échantillon 
  • Choix des méthodes d’analyse et de modélisation statistique
  • Production de listes de randomisation
  • Analyse des données, préparation de tableaux de résultats, interprétation des résultats
  • Conception et rédaction des parties méthodologiques de protocoles de recherche pour soumission 
  • à des organes de financement et à la commission d’éthique de la recherche
  • Conception et rédaction des parties méthodologiques de publications scientifiques 

Pour soumettre une demande

Merci d'utiliser l'application de demande de consultation en ligne.

L'unité d'appui méthodologique du Centre de Recherche Clinique a mis en place une application de gestion des consultations en ligne appelée "JIRA". Elle vous permet de poster votre demande de consultation méthodologique par internet et vous donne la possibilité de consulter son suivi à tout moment.
Afin de faciliter les échanges entre l'investigateur et les collaborateurs de l'unité, toute nouvelle demande doit être faite par ce biais. Nous vous en remercions d’avance.

Procédure à suivre lors de la première demande :

1. allez sur le site du centre de recherche clinique 
2. cliquez sur "Demande de compte pour l'unité d'appui méthodologique"
3. vous recevrez rapidement par email vos identifiants personnels : login et mot de passe
4. vous pourrez alors retourner sur le site, vous identifier et créer votre première demande. Cet identifiant personnel est utilisable pour toutes vos demandes à l'UAM.

Manuel d’utilisation de l’application JIRA.
En cas de difficulté, merci de contacter Nathalie de GAIL au +41 (0)22 372 90 36 ou par messagerie :  nathalie.degail@hcuge.ch

Facturation des prestations

Les prestations de l’Unité d’Appui Méthodologique sont facturées selon les modalités suivantes :

  • La consultation initiale est gratuite, à concurrence de 3 heures de travail.
  • Par la suite, les prestations sont facturées soit au tarif horaire (selon le tableau ci-dessous), soit selon un arrangement forfaitaire à convenir.
  • Les collaborateurs des HUG et de l'Université de Genève bénéficient d'un tarif réduit.
  • Un forfait spécial STArT est proposé pour la mise en place de vos protocoles de recherche. Il comprend un total de 8h d'appui méthodologique et statistique au tarif de CHF 500.-
Fonction/Service Tarif horaire externe pour étude sponsorisée      par l’industrie Tarif horaire intra HUG et Unige 
Consulting pour développement des projets 230.- 115.-
Analyse des données, aide méthodologique à la construction des protocoles, calcul du nombre nécessaire de sujets, aide à la rédaction d’articles (partie méthodologique et résultats). 230.- 115.-

Vers le tableau complet des services et tarifs du CRC.

 

Créditer le consultant dans votre article - Acknowledgment

Les recommandations de l’ICMJE spécifient que tous les contributeurs qui ne remplissent pas les critères d'auteur (voir ci-dessous) doivent être énumérés dans une section remerciements.
Voici la phrase à inclure si c'est le cas pour un consultant de l'Unité :

"Methodological support was provided by the Clinical Research Center, University of Geneva and Geneva University Hospitals (nom du consultant)."

Methodological peut être remplacé par des variantes plus précises, e.g. Statistical, Data management, Data collection, ...

Le consultant doit-il être coauteur de votre article ?

L'auteur d'un article de recherche doit remplir les 3 conditions suivantes :

  1. Avoir contribué de façon «substantielle» à la conception et au dessin de l’étude, ou à l’acquisition des données ou à l’analyse et à l’interprétation des données
  2. Avoir contribué à la rédaction de l'article ou à la révision critique du contenu intellectuel
  3. Avoir approuvé la version finale publiée

Le répondant du CRC intervient habituellement dans le cadre de la première condition : conception de l'étude et/ou analyse et interprétation des données. Il faut définir s'il s'agit ou non d'une contribution "substantielle". Une contribution est substantielle si elle a un impact sur le contenu scientifique ou intellectuel de l'article.

Pour aider dans ce jugement, rappelons que les éléments suivants ne permettent pas de dire si la contribution est substantielle:

  • le temps passé sur le projet (p.ex. faire du data management pendant des jours n'est probablement pas une contribution substantielle, mais proposer en quelques minutes la bonne manière de résoudre une difficulté d'analyse peut l'être).
  • la difficulté ou sophistication technique de l'aide apportée (p.ex. si les modèles statistiques ont du mal à converger, cela n'ajoute pas grand chose au contenu scientifique).
  • le fait que la prestation soit facturée ou gratuite. Certaines personnes considèrent que l'attribution d'une place d'auteur est une forme de paiement, et donc que qui est payé n'a pas besoin d'être auteur. C'est une conception erronée, contraire aux Uniform requirements. Le rôle d'auteur se mérite, en fonction des critères cités, et entraîne aussi une responsabilité du contenu de la publication qu'il faut assumer. Ce n'est pas une monnaie d'échange.

En principe, la détermination du caractère substantiel ou non de la contribution se fait par accord entre l’investigateur et le répondant du CRC. Cette appréciation peut changer au cours du temps en fonction de l'évolution du projet.
Une fois qu'il a été établi que la contribution du répondant du CRC est substantielle, l’investigateur doit l’impliquer dans la rédaction de l'article et dans l'approbation de la version finale. Toutefois, comme tout auteur potentiel, le répondant du CRC peut décliner expressément le rôle d'auteur. L’omission d'un auteur légitime du processus de publication contrevient aux Directives sur l'intégrité scientifique de l'Université de Genève.