diagnostic

Ptérygion : les facteurs de risque et le diagnostic

Quels sont les facteurs de risque?

  • Exposition aux rayons du soleil (ultraviolets), au vent, à la poussière, au sable ou à un climat sec.
  • Syndrome de l’oeil sec.
  • Irritations répétées de l’œil.
  • Ptérygion chez un des parents (composante génétique).
  • Avoir entre 30 et 50 ans.
  • Être de sexe masculin: les hommes ont deux fois plus de risques que les femmes d’avoir un ptérygion.

Comment est posé le diagnostic?

Décollement de rétine : les causes et le diagnostic

Quelles sont les causes?

En vieillissant, le corps vitré se contracte et se détache du fond de l’œil et de la rétine. Ce phénomène est normal. Mais en se contractant, il exerce parfois une traction trop forte sur la rétine qui peut alors se déchirer. Ces déchirures peuvent être réparées avec un traitement au laser. Si elles ne sont pas traitées, de l’eau peut s’infiltrer entre la rétine et le fond de l’œil et provoquer le décollement. A ce stade, le laser n’est alors plus efficace et une intervention chirurgicale se révèle nécessaire.

Rétinopathie diabétique : les facteurs de risque et le diagnostic

Quels sont les facteurs de risque?

  • Ancienneté et sévérité du diabète: c’est le facteur de risque le plus important.
  • Diabète mal équilibré: hyperglycémie fréquente ou taux d’hémoglobine glycosylée (HbA1c) supérieur à 7%.
  • Grossesse.
  • Hyperlipidémie (trop de graisse dans le sang).
  • Hypertension artérielle.
  • Problèmes rénaux.
  • Être de sexe masculin: les hommes sont plus atteints que les femmes.
  • Consommation excessive d’alcool et de tabac.
  • Obésité.
  • Manque d’exercice.

Trou maculaire : Le diagnostic

Votre ophtalmologue mesure votre acuité visuelle de près et de loin. Puis, il évalue votre vision centrale ainsi que la présence de métamorphopsies et d’un trou maculaire à l’aide d’une grille appelée «grille de Amsler».

Examen de la rétine

Votre ophtalmologue réalise ensuite un examen de la rétine au moyen d’une lampe à fente (sorte de microscope). Pour cela, il applique des gouttes dans vos yeux pour dilater (agrandir) la pupille. La dilatation dure quatre à six heures. Pendant cette période, vous ne pouvez pas conduire, car votre vision est insuffisante.

Pulsations TV Janvier 2019 - Hyperactivité et troubles de l’attention

Dans son magazine TV de janvier 2019, Pulsations traite de l'hyperactivité et des troubles de l'attention, qui touche entre 3 et 7% des enfants et adolescents en Suisse.

Des souffrances bien réelles qui impactent la vie quotidienne et qui trouvent leurs origines au cœur de notre cerveau.

Aujourd’hui, celles et ceux qui en souffrent bénéficient d’une prise en charge aux HUG dès la petite enfance, une fois les troubles diagnostiqués.

Pages