Les HUG et Hirslanden deviennent partenaires pour créer un centre de chirurgie ambulatoire

Lors de l'annonce de la création d'un centre de chirurgie ambulatoire HUG-Hirslanden

Le 9 octobre 2019, les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) et le groupe Hirslanden ont annoncé leur décision de s’associer dans un partenariat public privé pour la création à l'horizon 2024 du premier centre de chirurgie ambulatoire de cette envergure en Suisse. Il s'agira de construire, en partenariat avec la Caisse de prévoyance de l’Etat de Genève (CPEG), propriétaire d'un terrain au 22-24 avenue Beau-Séjour, un bâtiment dédié à la chirurgie ambulatoire qui accueillera également le Service d’ophtalmologie des HUG (consultations, urgences, bloc opératoire).

Un projet présenté aux médias

Cette annonce a été faite lors d'une conférence de presse, en présence de Mauro Poggia, conseiller d'Etat en charge du Département de la sécurité, de l'emploi et de la santé. « Genève peut être fière d’accueillir un tel projet stratégique et utile aux patients », s'est réjoui le Magistrat. « Ce centre s’inscrit dans l’axe du programme de législature 2018-2023 du Conseil d’Etat genevois : relancer les relations entre le secteur public et privé dans le domaine de la santé. »

« Ce projet est ambitieux », a déclaré Bertrand Levrat, Directeur général des HUG. « Il marque une réelle volonté de répondre de manière coordonnée et efficiente à la demande croissante dans le domaine de la chirurgie ambulatoire. Savoir prendre le virage ambulatoire tout en maîtrisant les coûts et en assurant le volume et la qualité de soins nécessaires, voici les défis qui nous attendent. Le groupe Hirslanden représente le partenaire idéal. »

« Pour le groupe Hirslanden, il s’agit du premier partenariat public privé de cette envergure dans le domaine de la chirurgie ambulatoire au niveau suisse. Nous sommes fiers de réaliser ce partenariat avec les HUG », a relevé Daniel Liedtke, CEO du groupe de cliniques privées Hirslanden. Avant que Stéphan Studer, COO région Ouest du Groupe Hirslanden, ajoute: « Nous sommes convaincus qu’ensemble avec les HUG nous saurons mutualiser nos savoir-faire réciproques. Nous devons construire un centre adapté à l’ambulatoire afin d’anticiper les besoins à venir de nos patients tout en respectant les impératifs d’économicité et d’efficience qui nous permettent d’apporter une réelle plus-value au patient. Ce modèle de partenariat est précurseur ».

Plus d'infos : communiqué de presse



 

Dernière mise à jour : 09/10/2019