L'intervention

Quelles sont les indications de la dérivation urinaire continente cutanée ?

Elle est proposée dans les situations où l’ablation de la vessie est nécessaire, en cas de cancer et quand la vessie ne peut pas ou plus remplir son rôle de réservoir comme lors :

  • d’atteinte neurologique
  • de malformation congénitale
  • d’incontinence par lésion du sphincter urétral ou par perte de capacité de la vessie à contenir l’urine.

Comment fonctionne le système urinaire ?

L’urine est sécrétée en permanence par les reins et s’écoule par les uretères jusque dans la vessie, où elle est stockée. La vessie se vide complètement par l’urètre, lors de la miction. A la sortie de la vessie, le sphincter assure l’étanchéité du système urinaire.

Comment fonctionne le système urinaire ?

En quoi consiste l’intervention ?

dérivation urinaire continente cutanéeAprès avoir retiré la vessie, un segment de l’intestin est prélevé au niveau du côlon droit pour confectionner le réservoir qui remplace la vessie.

 

 

dérivation urinaire continente cutanéeLes deux parties de l’intestin sont à nouveau reliées. Le segment intestinal est replié de façon à lui donner une forme ressemblant à la vessie originale.

 

 

dérivation urinaire continente cutanéeLes deux uretères sont alors réimplantés. La nouvelle vessie est reliée à la peau en bas à droite du nombril par un petit conduit d’intestin. Celui-ci est muni d’une valve empêchant les urines de s’écouler entre les sondages. L’auto-sondage est pratiqué au niveau de l’orifice cutané appelé stomie.

+ INFO
L’intestin constituant votre nouvelle vessie continue à fonctionner comme tel. Il absorbe des substances contenues dans l’urine qui passent ensuite dans le sang et peuvent provoquer des troubles dits métaboliques.

Quels sont les inconvénients et les complications possibles ?

Les complications sont rares et comportent surtout :

  • des troubles métaboliques se manifestant par une faiblesse ou de nausées survenant dans les premiers mois après l’intervention. Augmenter les boissons à 2,5l par jour contribue à pallier cet inconvénient
  • des troubles liés à la stomie (0 à 2%), sous forme de rétrécissement de l’orifice ou l’apparition de hernies (éventration)
  • une infection urinaire qui survient en moyenne dans 5% des cas. Cette complication est facilement traitée si le diagnostic est posé tôt.

Plus d’informations

Nouveau centre du cancer de la prostate

Logo Centre certifié cancer de la prostate HUGUn centre pluridisciplinaire à votre disposition

Dernière mise à jour : 07/02/2019