Maladie de Chagas parmi les immigrés latino-américains à Genève

Ce projet de recherche a évalué:

  • La prévalence de la maladie de Chagas au sein de la population de migrants adultes latino-américains
  • La performance d’un test diagnostique rapide
  • La proportion de migrants latino-américains donneurs de sang ou d’organes
  • La proportion de patients infectés avec une atteinte cardiaque ou gastro-intestinale
  • La tolérance au nifurtimox, un des deux traitements disponibles pour le traitement de la maladie de Chagas.

La prévalence de la maladie de Chagas était de 12,8% chez 1012 migrants latino-américaines et 26,2% chez les personnes d’origine boliviennes. Parmi ces migrants, 11,3% présentaient des signes d’atteinte cardiaque. Le test diagnostic rapide s’est révélé très sensible (95,2%) et spécifique (99,9%). Il a été intégré comme test de dépistage dans les soins de santé primaire, en particulier pour les femmes enceintes.

Collaborateurs HUG: Dr Y. Jackson & Pr F. Chappuis

< RETOUR

Dernière mise à jour : 29/01/2019