Des solutions à vos problèmes

En cas d’odeurs désagréables

  • Réduisez les œufs, le poisson, l’ail, l’oignon, certaines épices, certains fromages, les champignons, asperges et les légumes de la famille des choux.
  • Evitez les excès alimentaires.
  • Favorisez les yogourts, les épinards, la salade verte et le persil qui diminuent les odeurs.
  • Utiliser une poche avec filtre. Maintenez-la propre et changez-la régulièrement.
  • Introduisez dans la poche des gouttes, des comprimés ou de la poudre désodorisante que la stomathérapeute vous conseille.

SAVIEZ VOUS ?
Certains antibiotiques peuvent aussi provoquer des odeurs désagréables.

En cas de gaz

  • Evitez les différentes variétés de choux, l’oignon, l’ail, les légumineuses, les poireaux, les poivrons, les brocolis, le pain frais, les boissons gazeuses, la bière, les œufs, le lait avec lactose et les pâtisseries qui provoquent des flatulences.
  • Mangez des yogourts une à deux fois par jour mais diminuez leur consommation en cas de diarrhées.
  • Prenez des pastilles de charbon.
  • Utiliser une poche avec un filtre.

+ INFO
Les comprimés de charbon rendent les selles noires

En cas de diarrhées

  • Evitez les mets trop épicés, les pruneaux, les épinards, les sauces grasses, les fritures, la rhubarbe, les boissons ou les aliments glacés.
  • Diminuez la consommation de fruits frais, de jus de fruits et de crudités.
  • Mangez des bananes une à deux fois par jour et du tapioca.
  • Ajoutez du riz une à deux fois par jour et de l’eau de riz à votre alimentation.
  • Continuez de boire en quantité suffisante.
  • Augmentez votre consommation de chocolat noir. Mangez des biscuits (type crackers) ou petits-beurre.
  • Consommez des marshmallow ou autres bonbons avec de la gélatine.
  • Consultez votre médecin si les diarrhées persistent.

En cas de constipation

  • Augmentez la quantité de boissons.
  • Augmentez votre consommation en fibres: mangez des fruits deux fois par jour; consommez des jus de fruits le matin à jeun, un légume et une crudité par repas et privilégiez les produits complets.
  • Evitez les aliments qui constipent comme le riz, les carottes, les pommes de terre, le cacao et le chocolat.
  • Consommez des aliments laxatifs doux tels que les pruneaux et les figues.
  • Faites de l’exercice physique, comme la marche, qui stimule le transit intestinal.

Quels vêtements porter ?

Les appareillages sont discrets et parfaitement fiables. Vous pouvez conserver votre style vestimentaire en veillant simplement à ce que la stomie ne soit pas comprimée par les vêtements et les sous-vêtements. Des habits trop moulants peuvent laisser deviner le port d’une poche.

Si vous portez une ceinture abdominale ou un corset, vous pouvez demander conseil à la stomathérapeute.

+ INFO
Avec votre poche, vous pouvez vous sentir en confiance pour reprendre vos activités: bouger, courir, nager, marcher, faire du ski, etc.

La consultation de stomathérapie

Les infirmières stomathérapeutes, spécialisées dans les soins aux personnes stomisées, vous donnent toutes les informations complémentaires dont vous avez besoin.

Exemples de sujets abordés :

  • un problème cutané
  • une question concernant votre alimentation
  • un aspect technique lié à la poche
  • le choix de la poche
  • des difficultés psychologiques face à la stomie
  • la reprise du travail ou des loisirs
  • la pratique du sport
  • la vie intime (relations sexuelles).

ATTENTION
Signes d’alerte
Si l’un de ces signes suivants apparaît au niveau de votre stomie, consultez l’équipe de stomathérapie :

  • changement d’aspect (forme, taille, couleur)
  • écoulement de sang
  • changement cutané autour de la stomie (irritations, rougeurs, éruptions, etc.).

< RETOUR Conseils aux personnes colostomisées

Dernière mise à jour : 08/02/2019