L'auto-sondage

De quel matériel avez-vous besoin ?

  • De l’eau et du savon doux (PH neutre).
  • Du désinfectant pour les mains.
  • Des lingettes humides ou des compresses imbibées de sérum physiologique.
  • Une sonde à usage unique stérile prélubrifiée (munie éventuellement d’un sac collecteur).
  • Un récipient de recueil des urines ou WC.
  • Un sac d’élimination des déchets.

Tout le matériel spécifique pour l’auto-sondage vous est prescrit. Il peut être commandé en pharmacie ou auprès de fournisseurs spécialisés qui l’envoient à domicile. Le savon pour la toilette locale et les sacs d’élimination s’achètent dans les commerces courants. Les articles prescrits sont remboursés par les assurances maladie après déduction de la franchise. 10% des frais restent à votre charge.

Les infirmières spécialisées en urologie et les infirmières spécialistes cliniques sont à disposition pour vous renseigner.

A quoi ressemble une sonde urinaire ?

Elle se présente comme un tuyau en plastique ou en silicone dont une extrémité est arrondie et l’autre évasée pour l’écoulement de l’urine. Elle est lubrifiée et prête à l’emploi.

La taille de la sonde est choisie en fonction du diamètre de l’urètre par le médecin urologue ou l’infirmière spécialisée selon l’anatomie spécifique du patient. La référence de votre sonde permet d’identifier sa taille et son diamètre. Cette référence apparaît sur la boîte.

Certaines de ces sondes sont munies d’un sac collecteur, pratique lors des déplacements.

Dans quelles positions peut être réalisé l’auto-sondage ?

Le sondage peut être réalisé :

  • en position debout,
  • en position assise aux toilettes,
  • en fauteuil roulant au lit,
  • en position demi-assise.

Comment procéder à l’auto-sondage ?

  • Lavez-vous très soigneusement les mains à l’eau et au savon.
  • Préparez tout le matériel.
  • Ouvrez l’emballage de la sonde.
  • Disposez le tout à proximité d’un lavabo ou à côté du WC.
  • Connectez la sonde si nécessaire à un sac collecteur d’urine.auto-sondage
  • Trouvez une bonne position, soit assise, soit debout devant les WC.
  • Désinfectez-vous les mains.
  • Nettoyez le gland avec une lingette ou compresse (décalottez-le si besoin) en allant de la base vers le méat urinaire. 
  • Maintenez le pénis verticalement, cette position facilite le passage du sphincter.
  • Prenez la sonde et introduisez-la lentement.
  • Dès qu’il y a une résistance, abaissez la verge et poursuivez le geste.

Que faire en cas d’incidents en cours de sondage ?

  • La sonde tombe ou touche un objet : prenez-en une autre.
  • La sonde est difficile à introduire : c’est probablement un spasme du sphincter qui serre sur l’urètre. Détendez-vous, changez de position, attendez un peu avant de recommencer.
  • Il y a du sang sur la sonde : la présence de sang en faible quantité est le plus souvent liée à une irritation de l’urètre et disparaît entre 3 et 8 jours. Ne forcez pas le passage de la sonde. En cas de persistance, contactez le médecin ou l’infirmière spécialisée.

+ INFO
Le sphincter est un muscle circulaire situé en bas de la vessie, qui contrôle l’évacuation de l’urine.

 

Quels sont les inconvénients de l’auto-sondage ?

Il peut entraîner une irritation de l’urètre (brûlure) qui disparaît après quelques jours. Si elle perdure, il est conseillé de consulter un médecin.