soins

Offrir des prestations de pointe aux meilleurs coûts

Proposer les meilleurs soins aux meilleurs coûts : telle doit être la vocation d’un établissement de service public comme les HUG. Dans le domaine des soins de réadaptation, comme cela a été le cas pour les soins somatiques aigus, l’évolution des conditions cadres, avec les nouvelles structures tarifaires, amène à passer de tarifs forfaitaires à une facturation basée sur les prestations et les ressources réellement consommées pour chaque patient. Pour y parvenir, un effort conséquent de récolte de données et de traitement de l’information doit être réalisé.

La qualité au coeur des préoccupations

Logo pour la société

Producteur de soins

Une quinzaine d’itinéraires cliniques sont établis afin d’améliorer les soins pour les pathologies les plus fréquentes. Ils correspondent à la description détaillée des étapes de prise en charge du patient et permettent d’améliorer la qualité et l’efficience des soins en diminuant notamment la variabilité des pratiques pour les patients ayant un même diagnostic.

Préparer la relève

Logo pour les collaborateurs

La formation est l’une des trois missions des HUG, aux côtés de la recherche et des soins. Aussi mettent-ils leur point d’honneur à contribuer à l’émergence de nouveaux professionnels, tant dans le domaine de la santé que dans les multiples métiers que l’hôpital recense.

Chiffres

logo Chiffres

Une journée à l’hôpital, combien ça coûte ?

Toutes zones de soins et patients confondus, une journée à l’hôpital coûte en moyenne 1’581 francs. De 784 francs en réadaptation à 5’000 francs aux soins intensifs, le coût par patient* varie en fonction de l’utilisation du plateau technique et du type de soins.

 

Plaies et cicatrisation

Mission

Mission du groupe "Plaies et cicatrisation"

Le groupe "Plaies et cicatrisation" des HUG s’est constitué à la suite d’une évaluation concrète concernant la prévalence des escarres dans l’institution.

Une action de prévention rapide a permis de réduire leur incidence, de montrer l’intérêt de la formation continue parmi les soignants et de préserver les moyens jugés prioritaires.

Des soignants et médecins issus de disciplines chirurgicales et médicales parmi les services les plus concernés, s’intéressent de façon plus élargie à la prise en charge de toute plaie chronique incluant également les plaies diabétiques, les ulcères, les plaies oncologiques.

Les plaies sont à l’origine de nombreuses consultations, hospitalisations et sont aussi la conséquence de séjours hospitaliers prolongés. C’est donc une pathologie sensible pour les coûts de la santé.

Les principaux objectifs sont la simplification, l’uniformisation et l’optimisation des pratiques de soins et de l’utilisation des produits existants.

Les membres du groupe interviennent en collaboration avec la pharmacie, les services hospitaliers, les soignants en ville et bien sûr le patient.

La formation pour les soignants et pour le patient est un objectif qui occupe une large part de l’activité du groupe et contribue à valoriser la prévention.

  • La formation des soignants se concrétise sous forme de cours, d'ateliers sur différents thèmes, établis selon les besoins des départements.  Un article reprenant l'étude réalisée durant plusieurs années pour connaître l'impact des hématomes pour les personnes et différentes présentations orales ou poster ont continuées d'être publiés en 2012 : "Une collaboration institutionnelle pour une démarche de soins innovante" - M-H.Tarteaut, N.Dalloux, A.Cheretakis, L.Toutous-Trellu - ISC, IRUS, Chirurgien plasticien et Dermatologue HUG - et voir publications.
        
  • L’intérêt est également scientifique puisque les processus de cicatrisation naturels offrent des domaines de recherche intéressants.

Pages