ostéoporose

Recherche et publications

Recherche clinique orientée patients

  • Analyse des déterminants de la fragilité osseuse et du risque de fracture: cohorte des retraités de Genève (GERICO) par l’analyse de la microstructure osseuse par CT haute résolution.
  • Participation à des études multicentriques pharmacologiques de l’ostéoporose
  • Participation é des études européennes nutritionnelles sur la santé musculo-squelettique (Do-Health)
  • Etude des facteurs de risque chez des patients chuteurs et/ou sarcopéniques

Activités médicales

Pathologies concernées

Le Service des maladies osseuses assure les consultations de diagnostic et de traitement concernant les maladies osseuses et du métabolisme phosphocalcique, notamment l’ostéoporose et les plus rares tel que, par exemple, l’hyperparathyroïdie, la maladie de Paget, dysplasies fibreuses, etc.

Conférences : « Ostéoporose : Comment puis-je éviter une fracture ? »

Ostéoporose : Comment puis-je éviter une fracture

Le mercredi 31 octobre 2018, à l’occasion de la Journée mondiale de l'ostéoporose, le Service des maladies osseuses des HUG organise, de 19h30 à 21h, des conférences sur l’ostéoporose.

 

L’ostéoporose est une maladie entraînant l’affaiblissement des os, lesquels sont davantage sujets à des fractures.
La plupart des personnes ne savent pas qu’elles souffrent d’ostéoporose jusqu’à ce qu’elles soient victimes d’une fracture osseuse.

L’ostéoporose

Après 50 ans, une femme sur trois et un homme sur cinq se fracturent au moins une fois un os à cause de l’ostéoporose. Neuf fois sur dix, à la suite d’une chute.

Qu’est-ce que l’ostéoporose ?

L’ostéoporose fragilise les os en les rendant plus poreux. Le squelette s’affaiblit. Ceci augmente fortement le risque de fracture même lors d’un choc mineur ou d’une chute de sa hauteur. Les fractures du poignet, de la hanche ou de la colonne vertébrale sont les plus fréquemment associées à cette maladie.

Pages