néonatologie

Les chambres hôtelières

Chaque année, près de 530 nouveau-nés doivent être hospitalisés en néonatologie, en raison par exemple d’une prématurité, de détresse respiratoire ou de difficultés alimentaires à la naissance. Cette situation implique une séparation potentiellement douloureuse d’avec la mère, qui reste à la Maternité jusqu’à la fin des soins post-partum, puis regagne son domicile, généralement au bout de trois jours.

Prévention de la prématurité

En Suisse, la prématurité concerne environ 7% des femmes enceintes. La consultation de la Pre Begoña Martinez de Tejada Weber s’adresse aux femmes qui présentent un risque d’accouchement prématuré, soit survenant avant 37 semaines d’aménorrhée. Les facteurs de risques d’un accouchement prématuré sont divers :

Tirer le lait

Les préoccupations après la naissance et la séparation de votre enfant inhibent la production de lait, mais quelques conseils vous permettront de surmonter ces problèmes.

La production de lait est stimulée par la mise au sein de votre enfant lorsque celle-ci est possible. Si votre enfant ne peut pas téter immédiatement, un tire-lait est nécessaire. Commencez le plus tôt possible après l’accouchement (si possible dans les 2 heures).

La mise au sein

Chez les enfants prématurés, la coordination entre succion, déglutition et respiration ne débute qu’entre 33 et 34 semaines de gestation et ne sera pas acquise avant les 35-36 semaines.

Pages