Pour l’environnement

pour l'environnement - logo

Bilan global encourageant

Les HUG ont été le premier hôpital universitaire européen à réaliser un écobilan en 2009. Depuis lors, ils réitèrent périodiquement cette opération qui leur permet de mesurer l’impact de leurs activités sur l’environnement, d’identifier les principales sources polluantes et énergivores et d’engager les actions nécessaires à leur diminution.

Le dernier écobilan montre une amélioration en termes d’émissions de gaz à effet de serre : en 2015, les HUG ont émis environ 114’000 tonnes de CO2-éq, contre 117’000 en 2014. Preuve des efforts consentis, la consommation énergétique des bâtiments a continué de diminuer malgré la mise en exploitation de nouvelles infrastructures, dont le nouveau Bâtiment des Laboratoires et de recherche (BATLab). Les HUG consomment en moyenne 85’859’562 kWh par année. L’impact lié aux déplacements des collaborateurs a également été réduit (14’100 t de CO2-éq contre 15’300 en 2014).

Consommation électrique en baisse

Grâce au contrat de performance énergétique conclu avec les SIG, le premier signé en Suisse par un hôpital, une économie de 630’000 kWh, soit l’équivalent de la consommation d’environ 160 ménages, a été réalisée en 2016 ; en 2015, cette collaboration avait permis l’économie de 450’000 kWh (120 ménages).

électricité - pictogramme
160 c’est, en équivalent de ménages, l’économie d’électricité réalisée en 2016
 

 

Hôpital plus accessible

Afin d’encourager visiteurs et collaborateurs à utiliser les transports publics, les HUG déploient d’importants efforts visant à améliorer la desserte des différents sites hospitaliers. En 2016, une étape marquante a été franchie : à la suggestion des HUG, la ligne 1 des Transports publics genevois (TPG) a été prolongée afin de desservir les hôpitaux de Belle-Idée et des Trois-Chêne. Ce dernier était le seul établissement à ne pas être relié à une ligne urbaine ; de plus, le trafic vers cet hôpital a récemment augmenté en raison de l’ouverture en novembre 2016 des nouvelles urgences gériatriques.

Les cyclistes ont également eu de quoi se réjouir en 2016 : 60 nouvelles places ont été créées pour qu’ils puissent stationner leurs vélos aux abords des différents sites ; 80 autres ont été réaménagées ou sécurisées.

Taux de recyclage : objectif atteint

Les activités des HUG génèrent plus de 5’200 tonnes de déchets par année. Des efforts conséquents sont entrepris afin d’améliorer le tri et le recyclage des matières valorisables. L’institution élargit en permanence ses infrastructures de collecte sélective et sensibilise ses collaborateurs aux bonnes pratiques à adopter.

Ces actions ont permis de réaliser d’importants progrès: en 2016, le taux de recyclage a atteint l’objectif de 50% fixé par le canton (47,6% en 2015). Une amélioration se constate pour quasiment toutes les matières valorisables : +1.87 % pour le papier, + 31.86 % pour les capsules Nespresso, + 33.95 % pour le fer blanc (boites de conserve), +30% pour les cartouches et toners, +13% pour le verre. Seule la récupération du PET est en baisse du fait du développement des fontaines à eau (56 nouvelles fontaines en 2016).

Prendre soin du linge tout en préservant la planète

Linge des bébés et des patients, rideaux, nappage, tenues du personnel d’accueil : la blanchisserie de l’hôpital de Loëx traite chaque année environ 120’000 kilos de textiles délicats ou nécessitant un traitement spécifique. En 2016, de nouvelles machines de nettoyage à sec ont été introduites qui intègrent un système plus respectueux de l’environnement : l’aquanettoyage. L’avantage de ce procédé est qu’il n’utilise plus de perchloroéthylène; ce dégraissant traditionnellement employé dans les blanchisseries est certes très puissant, mais des études ont prouvé qu’il était nocif tant pour l’homme que pour les lacs et rivières.

Avec l’aquanettoyage, le textile n’est lavé qu’avec de l’eau et des produits biodégradables, non toxiques pour l’environnement. De plus, l’utilisation de l’eau supprime les risques d’inhalation et de brûlure, ce qui représente un gain de sécurité pour les employés de la blanchisserie.

Dernière mise à jour : 27/04/2017