Patients bien informés

Les HUG ont développé une politique d’information visant à donner au patient toutes les clés pour bien comprendre sa situation. Elle prévoit que toute personne soignée aux HUG puisse consulter un large catalogue de documents (brochures, sites internet, applications mobiles, vidéos) décrivant les pathologies, les traitements médicaux ou chirurgicaux, leurs bénéfices, effets secondaires, risques, complications éventuelles et coûts. Ces documents viennent en soutien aux informations fournies par les professionnels de la santé lors des entretiens avec le patient.

Toutes les publications contenant des informations médicales font l’objet d’une validation par le Groupe d’information pour patients et proches (GIPP), créé en 2007. Composé de médecins, infirmier et rédacteurs, il aide les professionnels de santé à développer du contenu médical clair et accessible dans le respect des recommandations internationales.

En savoir plus : information aux patients

Applications mobiles

Précurseurs en la matière, les HUG ont lancé plusieurs outils numériques pour que les malades puissent mieux prendre en charge leur traitement et s’autonomiser.

Plusieurs applications mobiles sont téléchargeables gratuitement sur l’Apple Store et Android Market, notamment :

  • SmartHUG donne, en temps réel, les délais de prise en charge dans le Réseau Urgences Genève, et fournit des informations sur les services offerts par les HUG 
  • InfoKids est destinée aux parents dont les enfants nécessitent une consultation médicale aux urgences pédiatriques 
  • AVC HUG sert à repérer les signes d’alerte et à gérer les facteurs de risques après un accident vasculaire cérébral (AVC). Elle facilite la rééducation afin de retrouver une qualité de vie 
  • ELIPS IC s’adresse aux patients atteints d’une insuffisance cardiaque chronique et à leurs proches 
  • Emoteo vise les personnes ressentant des émotions de manière trop intense et qui en souffrent 
  • Monenfantestmalade détaille les maladies courantes de l’enfance, les accidents du quotidien et les façons d’y remédier 
  • Webdia calcule les injections d’insuline à réaliser en fonction de la composition du repas et de la glycémie 
  • KidsETransplant concerne les enfants et adolescents transplantés du foie.

 

Recevoir des patients en 50 langues différentes

Des interprètes professionnels sont mis à disposition du personnel médico-soignant, sans frais pour le patient, afin de respecter le droit de chacun d’être informé de façon claire et complète dans la langue qu’il maîtrise. Quelque 40’000 heures d’interprétariat dans 50 langues différentes ont été comptabilisées en 2017. Ce service est également disponible par téléphone.

De plus, une équipe des HUG développe actuellement Babel Dr, une application de traduction simultanée pour faciliter la communication médicale en l’absence d’interprète, qui sera notamment utilisée aux urgences pour les langues peu traduites telles que le tigrina ou le farsi. Ces prestations prennent tout leur sens lorsque l’on considère qu’environ 1 patient sur 8 ne parle pas du tout le français.

Dernière mise à jour : 16/05/2018