3. La simulation pour accroître les habiletés

Depuis longtemps, la simulation existe aux HUG dans le cadre des programmes SimulHUG implantés notamment en anesthésie, en chirurgie, en pédiatrie, en obstétrique, en néonatologie ou aux urgences.

La Maternité a été la première à tester cette technique venue du monde de l’aviation. Le programme Ensemble sert à entraîner la communication au sein de l’équipe soignante. Désormais cette technique d’apprentissage est intégrée pour que les équipes médico-soignantes s’exercent sur différents scénarios d’urgences obstétricales en utilisant des mannequins sophistiqués. La simulation étoffe les connaissances théoriques et les gestes techniques et renforce la bonne communication interprofessionnelle. Autant d’éléments primordiaux en salle d’accouchement. De plus, cette méthode pédagogique offre une pratique standardisée, régulière et répétée de situations obstétricales rares ou courantes tout en enseignant le travail en équipe.

En 2017, les HUG ont rejoint le pool de partenaires du Centre interprofessionnel de simulation (CiS). Celui-ci regroupe ses membres fondateurs, la Faculté de médecine de l’Université de Genève (UNIGE) et la Haute école de santé de Genève (HEdS) et sera rejoint en 2019 par l’Institution genevoise de maintien à domicile (imad).

Créé en 2013 et unique en Suisse, le CiS mêle la technologie de pointe grâce à des mannequins de simulation perfectionnés, et l’approche humaine par l’intervention de comédiens dans le rôle de patients simulés. Dans ses locaux de 1’200 m2, le CiS recrée plusieurs centaines de scénarios médicaux, tous inspirés de faits réels. Il s’agit d’une démarche interprofessionnelle puisque médecins, sages-femmes, infirmiers, techniciens en radiologie médicale, physiothérapeutes, diététiciens, pharmaciens et autres professionnels des soins y travaillent tous les jours autour de problématiques communes et sur des équipements partagés.

En néonatologie, les médecins s’entraînent sur un mannequin de la taille d’un bébé pour mieux se préparer aux situations critiques.

Enfin, tout nouveau médecin et infirmier suit, durant sa première semaine d’intégration aux HUG, une formation aux techniques de réanimation cardio-pulmonaire de base, dispensée sur des mannequins. Un défibrillateur d’entraînement avec scénarios intégrés est également à disposition.
 

La simulation médicale : une révolution pour mieux soigner
Dernière mise à jour : 23/04/2018