9 projets stratégiques

logo Stratégie

Projet 1 : Patients partenaires

En tant qu’institution publique, les HUG s’engagent à offrir des prestations de grande qualité. En tant que bénéficiaires, les patients sont très bien placés pour juger l’organisation des soins et des services.

En 2016, des patients et des aidants ont été invités à s’exprimer sur plusieurs thèmes : admission, sortie, douleur, recherche clinique, signalétique du bâtiment Gustave Julliard. Leurs remarques ont été précieuses pour améliorer les projets.

Une plateforme web a été créée pour communiquer sur les projets et recueillir des opinions.

Projet 2  : Collaborateurs acteurs

Ce projet englobe :

  • un centre de l’innovation pour rassembler et concrétiser les meilleures idées
  • un village des collaborateurs pour accroître le bien-être au travail.

Fin 2016, une boîte à idées a été mise en ligne permettant à chaque collaborateur de soumettre une idée et de commenter celles de ses collègues. Dès 2017, le centre de l’innovation prendra ses quartiers dans le bâtiment Gustave Julliard.

Quant au village, il est devenu une réalité sur Intranet : un espace recense toutes les activités et services à disposition des collaborateurs. Plusieurs actions ont été réalisées : aménagement de lieux de convivialité avec baby-foot et canapés, mise à disposition de deux salles de physiothérapie entre 12h et 13h pour faire du sport et permanence juridique une fois par mois.

Projet 3 : Excellence clinique et qualité

Pour les HUG, la qualité fait partie de leurs ambitions et de leurs engagements. Il s’agit d’ajouter de la sécurité dans la prescription médicamenteuse et de la qualité dans la prise en charge de personnes admises aux urgences ou en situation de handicap.

L’une des actions prioritaires vise à diminuer le délai de prise en charge aux urgences. L’ouverture fin 2016 d’urgences gériatriques non vitales à l’Hôpital des Trois-Chêne devrait légèrement y contribuer ; c’est un lieu mieux adapté à l’accueil de personnes âgées.

La deuxième action concerne les soins aux personnes en situation de handicap : il s’agit de la désignation d’un médecin référent et de l’adoption d’outils pour faciliter la communication.

En 2016, la Fondation privée des HUG a également soutenu 31 nouveaux projets axés sur l’excellence dans les soins.

Projet 4 : Itinéraires des patients

La continuité des soins reçus par le patient avant, pendant et après son passage aux HUG représente un immense défi. Plusieurs projets ont été lancés en 2016 pour améliorer l’accueil et l’admission des patients, ainsi que les transferts et les sorties des HUG.

Un autre élément important est l’utilisation des mêmes outils informatiques - MyHUG et MonDossierMedical.ch - autorisant une meilleure communication et un partage d’informations entre tous les professionnels réunis autour d’une prise en charge.

Déjà 24’000 Genevois se sont inscrits à la plateforme MonDossierMedical.ch. Les HUG l’ont intégrée dans leur Dossier Patient Informatisé (DPI). Dans certaines situations, l’information apparaît en différé afin de privilégier le contact direct patient-soignant lors de l’annonce d’un diagnostic difficile.

Projet 5 : Nos valeurs au quotidien

Des valeurs fortes, reconnues et approuvées par le plus grand nombre, sont indispensables pour rassembler le personnel autour d’une même mission. Sur les dix sites hospitaliers que comptent les HUG, des rencontres ont été organisées en 2016 pour recueillir les valeurs qui, aux yeux des collaborateurs, ont le plus de sens et qu’ils souhaitent traduire au quotidien en actes.

Fruits de ce travail participatif, quatre valeurs ont été proposées et validées par le comité de direction. Elles reposent sur un socle commun : la communication.

8 valeurs

A leurs quatre valeurs institutionnelles (qualité, innovation, service et responsabilité), les HUG ont ajouté quatre valeurs relationnelles à vivre au quotidien

  • la confiance
  • le respect
  • l’esprit d’équipe
  • la reconnaissance.

 

Projet 6 : Plus de temps pour les patients

Comment trouver du temps de qualité à consacrer aux patients ? En réorganisant les activités, en simplifiant les processus et en travaillant de façon plus collaborative.

En 2016, trois équipes ont accepté de se laisser filmer. Ces vidéos serviront à la formation pour optimiser la visite médicale et développer les compétences de communication entre les professionnels et les patients.

Autre expérience menée : une équipe médico-soignante a été accompagnée pour réorganiser des activités de l’unité. Les observations faites par les collaborateurs seront utiles pour faire évoluer les pratiques et identifier des solutions.

Projet 7 : Médecine universitaire

Aujourd’hui, les HUG ont atteint un haut niveau d’excellence dans de nombreux domaines de la médecine de pointe, ce qui leur vaut une reconnaissance nationale et internationale. Ce projet stratégique vise à valoriser cette dimension universitaire des HUG, à soutenir et promouvoir la recherche.

Le premier travail réalisé en 2016 a été le recensement des biobanques existantes aux HUG et l’élaboration d’un règlement pour la future biobanque institutionnelle.

Le second a consisté dans la mise en place du consentement général pour la recherche. Une brochure destinée aux patients est en cours de réalisation afin d’informer sur les nouvelles dispositions fédérales.

Projet 8 : Parcours personnalisé du collaborateur

Confrontés à une raréfaction de professionnels de santé qui s’explique notamment par de nombreux départs à la retraite, les HUG veulent attirer et retenir les talents. Cela implique de valoriser les compétences et d’inciter chacun à progresser dans sa profession ou à évoluer au sein de l’institution.

En 2016, la direction des ressources humaines a défini une politique pour développer la mobilité interne. Une cartographie, ressemblant à un plan de métro, a été élaborée pour montrer aux collaborateurs les pistes d’évolution, d’orientation et de personnalisation de leurs carrières.

Projet 9 : Responsabilité sociale et environnementale

Plus important employeur du canton de Genève, les HUG ont une responsabilité économique, sociale et environnementale importante.

La responsabilité sociale porte sur l’exemplarité dans la gestion RH, la réinsertion de chômeurs et l’engagement sur le plan humanitaire.

Quant à la responsabilité environnementale, elle englobe toutes les pratiques mises en place pour s’assurer du respect des principes du développement durable : être économiquement viable, avoir un impact positif sur la société et mieux respecter l’environnement. Quelque 60 mesures ont été identifiées pour réduire l’empreinte écologique des HUG : elles touchent la diminution de la consommation énergétique, la promotion des énergies renouvelables, l’augmentation du recyclage, une politique d’achats responsables et un plan de mobilité douce.

À découvrir

Publié pour la première fois en 2016, le rapport social et environnemental des HUG fait l’objet d’un complément.

Dernière mise à jour : 18/05/2017