Cardiologie

logo Recherche

La révolution du stimulateur intracardiaque

Première suisse aux HUG début juin : deux hommes et une femme ont reçu un pacemaker révolutionnaire, à peine plus gros qu’une amande et fabriqué avec des matériaux biocompatibles. Long de 2,9 centimètres et épais comme un stylo, il se loge directement dans le ventricule droit. 

Par rapport au boîtier implanté habituellement sous la peau près de l’épaule, cet appareil est lui invisible. Cela constitue un bénéfice considérable pour les personnes de corpulence mince, où il est parfois visible, et pour celles qui ont une peau fragile.

Ce stimulateur intracardiaque miniature présente un autre avantage : il fait l’économie de la sonde qui, dans le modèle classique, le relie au cœur. Son implantation est réalisée sous anesthésie locale. Le suivi médical est identique à celui d’un stimulateur cardiaque traditionnel, soit un contrôle tous les six mois.

Dernière mise à jour : 18/04/2016