Unités hospitalières

Unités d’admission de psychiatrie gériatrique

Deux unités de court séjour accueillent les patients de 65 ans et plus avec des troubles psychiatriques nécessitant l’hospitalisation. Elles reçoivent des personnes âgées présentant des troubles de l’humeur, des troubles  anxieux, psychotiques, neuropsychiatriques, ou autres, pouvant être associés à un abus de substances psycho-actives. 

Missions

  • Evaluation de la problématique psychiatrique et bilan diagnostique.
  • Intervention de crise et soins aigus.
  • Evaluation des comorbidités somatiques et adaptation du traitement si besoin. 
  • Développement et mise en route d’un projet de traitement et de soins multidisciplinaires individuellement adaptés, en incluant les proches et le réseau médico-social. 
  • Orientation du suivi :
    • hospitalier : Unité des troubles cognitifs et neuropsychiatriques, Unité de traitements complexes; 
    • ambulatoire : Centre ambulatoire de psychiatrie et de psychothérapie de l’âgé (CAPPA); psychiatre privé; médecin traitant, etc.

Unité des troubles cognitifs et neuropsychiatriques

Cette unité de court séjour est spécialisée dans le diagnostic et la prise en soins des patients de 65 ans et plus, atteints de troubles cognitifs d’évolution chronique (démence) ou aigue (délirium) et des symptômes comportementaux et psychologiques associés. Les pathologies sous-jacentes les plus fréquentes sont les maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer. 
Des patients plus jeunes souffrant d’une affection neurodégénérative à début précoce, peuvent également être pris en soins dans l’unité. 
Les admissions se font directement dans l’unité ou en passant par une des unités de psychiatrie générale de la personne âgée.
L’unité bénéficie d’une équipe interdisciplinaire spécialisée, des programmes de traitements pharmacologiques et non-pharmacologiques et des dispositifs adaptés, dont un jardin thérapeutique.

Mission

  • Bilan diagnostique et évaluation spécialisée des troubles cognitifs et neuropsychiatriques – en collaboration avec le Centre de neuropsychologie et de psychothérapie de l’âgé.
  • Intervention de crise et soins aigus.
  • Evaluation des comorbidités somatiques et adaptation du traitement si besoin.
  • Développement et mise en route d’un projet de traitement et de soins multidisciplinaires individuellement adaptés, en incluant comme partenaires les proches aidants et le réseau médico-social .
  • Orientation du suivi 
    • si nécessaire hospitalier : Unité hospitalière de traitements complexes  
    • dès que possible intermédiaire ou ambulatoire : Centre ambulatoire de psychiatrie et de psychothérapie de l’âgé (CAPPA); psychiatre privé ; médecin traitant, etc.

Unité de traitements complexes

Cette unité accueille des patients présentant des pathologies et conditions socio-contextuelles les plus complexes, nécessitant une prise en soin hospitalière à plus long terme. En général, les patients sont adressés par les unités d’admission du service. 

Mission

  • Bilan diagnostique élargi psychiatrique et somatique si nécessaire.
  • Traitements et soins multimodaux et multidisciplinaires individuellement adaptés, favorisant comme objectifs l’autonomie et la qualité de vie du patient et incluant des approches de réhabilitation, de réadaptation ainsi que de prévention secondaire et tertiaire .
  • Travail en collaboration étroite avec les structures intermédiaires et ambulatoires du service (CAPPA) et en partenariat avec la famille et les proches aidants, ainsi que l’ensemble du réseau sanitaire et social.
Dernière mise à jour : 12/04/2019