Utilisation du tampon anal

Origine : GRESI – Révisé par R. Alvarez, M. Ferreira, J. Alvarin, S. Marcionetti
Approuvé par : M. A. Laubscher, Directeur des soins HUG - Prof. P. Dayer, Directeur médical HUG
Diffusée : avril 2012

Le tampon se place dans le rectum pour éviter l’écoulement des selles et ainsi permettre une protection cutanée péri-anale temporaire lors de plaie ou de dermite.
 
Il est composé :

  • d’une mousse souple et confortable comprimée par un film qui se dilate
  • d’un cordon de gaze qui reste toujours à l'extérieur du corps et qui sert à la pose et au retrait du tampon

Imprimer le résumé

Cadre de référence
Définition
Indications
Contre-indications
Risques
Prévention
1 - Pose du Tampon Anal
     Matériel
     Déroulement du soin
 
2 - Retrait du Tampon Anal
     Matériel
     Déroulement du soin
Elimination des déchets
 

 

Cadre de référence

Règles d'asepsie et d'hygiène hospitalière en vigueur dans l'institution (SPCI)
Incontinence anale
Incontinence anale, la réponse à vos questions Peristeem® coloplast

 

Définition

Le tampon anal se place dans le rectum pour éviter l’écoulement des selles. Il est composé de deux parties :

  • une mousse souple et confortable comprimée par un film qui se dilate sous l'effet de la chaleur et de l'humidité du corps et permet au tampon de se dilater
  • un cordon de gaze qui reste toujours à l'extérieur du corps et qui sert à la pose et au retrait du tampon.

Il existe deux modèles de tampon anal :

- Tampon anal standard pour adulte
- Tampon anal petit pour enfant

 

Indications

Sur prescription médicale.
Protection cutanée péri-anale temporaire lors de plaie ou de dermite chez un patient incontinent de selles.

 

Contre-indications

Après une opération de la région anale et du rectum
Lors de traitement laxatif
Carcinome rectal ou anal
Diarrhée liquidienne
Fausse diarrhée sur constipation ou fécalome

 

Risques

  • Disparition du tampon dans le rectum lors de la mise en place
  • Traumatisme de la muqueuse
  • Nécrose de la muqueuse rectale
  • Faux besoin (ténesmes) d’aller à selle en raison de la présence du tampon
  • Intolérance personnelle et psychique

 

Prévention - précautions

  • S’assurer de l’accord du patient
  • Si le patient ressent une gêne ou des douleurs, enlever le tampon
  • En cas d'écoulement fécal liquide autour du tampon (fuite), enlever le tampon
  • Un changement de tampon toutes les 5 heures est préconisé pour permettre l’évacuation des selles. Dans tous les cas, ne pas laisser le tampon plus de 12 heures en place
  • Prévoir une période libre suffisamment longue pour l'évacuation des selles

 

1 - Pose du Tampon Anal

Matériel

  • Solution hydro-alcoolique pour les mains
  • Gants
  • 1 tampon anal
  • Crème lubrifiante (fournie par le fabricant ou autre gel lubrifiant)
  • 1 cuvette, eau, savon
  • Gant de toilette et serviette éponge

Déroulement du soin

  • Informer le patient
  • Se frictionner les mains
  • Installer le patient confortablement sur le côté
  • Se frictionner les mains
  • Mettre les gants
  • Faire une petite toilette, si nécessaire, avec de l’eau, du savon, rincer et bien sécher
  • Sortir le tampon de son emballage en gardant le film hydrosoluble
  • Mettre un peu de gelée lubrifiante sur le tampon
  • Utiliser le cordon comme doigtier pour Introduire le tampon dans le sphincter anal, le pousser dans le rectum (comme pour un suppositoire), seul le cordon servant au retrait du tampon doit être visible extérieurement (environ 5 cm)
  • Enlever les gants
  • Se frictionner les mains
  • Noter la date et l'heure de la pose dans le dossier de soins

Utilisation du tampon anal

 

 

 

 

2 - Retrait du Tampon Anal

Matériel

  • Solution hydro-alcoolique pour les mains
  • Protection pour le lit
  • Gants
  • Bassin de lit
  • Cellulose
  • 1 cuvette, eau, savon
  • Gant de toilette et serviette éponge

 

Déroulement du soin

  • Informer le patient
  • Se frictionner les mains
  • Installer le patient sur le côté
  • Protéger le lit
  • Se frictionner les mains
  • Mettre les gants
  • Mettre le patient sur le vase de lit ou l'accompagner jusqu'aux toilettes
  • Retirer le tampon anal en tirant délicatement sur le cordon
  • Faire une toilette avant de remettre un nouveau tampon
  • Enlever les gants
  • Se frictionner les mains
  • Noter la date et l'heure du retrait dans le dossier de soins

Utilisation du tampon anal

 

Elimination des déchets

Elimination des déchets selon la procédure institutionnelle pour les déchets infectieux et/ou souillés par des liquides biologiques.

 

Dernière mise à jour : 29/01/2019