Comment réduire les risques de chute ?

Aménagez votre domicile

Quelques aménagements simples suffisent à réduire le risque de chute dans votre logement.

Dégagez les couloirs au sol, les escaliers ainsi que les trajets que vous empruntez souvent. Par exemple entre votre chambre à coucher et la salle de bain.

Armoires, plans de travail (cuisines, tables, bureaux , etc.), prises électriques, interrupteurs, etc. doivent être facilement accessibles.

Soyez attentif aux points d’appui : meubles, main courante, barre d’appui, etc. Vérifiez qu’ils soient stables et solides. Adaptez la hauteur des sièges et du lit. Positionnez les rangements à portée de main.

Votre domicile doit bénéficier d’un éclairage performant.

Prévoyez des moyens d’alerte en cas de chute. Privilégiez les systèmes de téléalarme sous forme de bracelet-montre ou de collier. Gardez un téléphone portable sur vous. Enregistrez les numéros des personnes que vous pouvez contacter en cas de chute.

Un ergothérapeute peut évaluer votre logement et trouver des solutions personnalisées pour optimiser, en fonction de vos habitudes, les gestes de la vie quotidienne.

Pensez aux aides à domicile

Si vous avez des difficultés à effectuer certaines tâches (toilette, course, ménage, repas), parlez-en à votre médecin. Il vous orientera vers les services d’aide et de soins à domicile.

ATTENTION
Apportez une attention particulière à tout ce qui peut vous faire glisser ou trébucher : inégalités du sol, obstacles, etc. Les tapis doivent être fixés ou retirés.

Portez des bonnes chaussures

Le port de chaussures appropriées est essentiel pour la prévention des chutes. Elles doivent avoir la bonne pointure et maintenir le pied et le talon grâce à un contrefort à l’arrière.

Préférez les chaussures avec un bout de pied large, une semelle fine, ferme et une surface antidérapante. Vous trouvez ci-dessous des exemples de bonnes et de mauvaises chaussures.

Pour l'exterieur

chaussures ferméeschaussures a éviter
Portez des chaussures fermées.
Le pied est maintenu devant et derrière.
A éviter.
   

Pour l'interieur

pantoufles ferméespantoufles a éviter
Portez des pantoufles fermées.
Le pied est maintenu devant et derrière.
A éviter.
    

Prenez soin de vos pieds

Les douleurs et les déformations des pieds sont des facteurs d’instabilité pouvant provoquer une chute. Consultez un podologue en cas de douleurs (ongles épais, cors, etc.) ou de déformations (orteils en griffe, hallux valgus, etc.).

Utilisez une aide à la marche

Lorsque la marche devient incertaine, des aides représentent un soutien utile pour rester autonome : canne, cadre de marche, rollator, etc. Les physiothérapeutes vous aident à choisir le matériel adapté à vos besoins.

Consultez régulièrement votre médecin

Faites contrôler régulièrement vos médicaments par votre médecin ou votre pharmacien. Les médicaments, même en vente libre, peuvent causer des étourdissements, de la somnolence ou de l’instabilité physique.

... et votre ophtalmologue

Des verres inadaptés ou une maladie oculaire comme un glaucome ou une cataracte limitent la vision et augmentent le risque de chute. Faites contrôler régulièrement votre vue par un ophtalmologue.

Dernière mise à jour : 08/02/2019