Prévenir les chutes et les fractures

prévenir les chutes et les fracturesAvancez en âge en gardant l’équilibre

Avec l’âge, les chutes sont plus fréquentes et causent des traumatismes physiques et psychologiques plus importants. Chez les personnes de plus de 65 ans, elles constituent les accidents du quotidien qui entraînent le plus d’hospitalisations et de décès.
Une chute sur dix cause un traumatisme sévère (luxation, fracture, etc.) pouvant laisser des séquelles qui diminuent l’autonomie et la qualité de vie. De plus, la probabilité d’intégrer un établissement médicosocial est multipliée par trois après une chute.

Pourquoi chute-t-on?

Dans la majorité des cas, la chute résulte de plusieurs facteurs. On distingue les risques liés à:

L’état de santé :

  • faiblesse musculaire (sarcopénie)
  • troubles de la marche ou de l’équilibre
  • chute au cours des douze derniers mois
  • maladie sous-jacente favorisant les chutes.

Un environnement mal adapté :

  • passage encombré d’obstacles
  • éclairage insuffisant
  • absence de poignées de maintien
  • sol glissant, un tapis mal posé.

Un comportement à risque :

  • consommation d’alcool
  • prise de médicaments pouvant modifier la vigilance
  • sous-estimation des risques dans le quotidien: précipitation, travaux ménagers en hauteur, non port de la correction visuelle ou auditive, etc.

SAVIEZ-VOUS ?
Une personne sur trois de plus 65 ans chute au moins une fois par an. Au-delà de 80 ans, c’est une personne sur deux. Et la majorité des chutes survient à domicile.

Télécharger la brochure
Prévenir les chutes et les fractures. Avancez en âge en gardant l'équilibre

Dernière mise à jour : 09/08/2019