Cicatrisation et alimentation

On l’ignore souvent, mais il est essentiel de bien manger pour bien cicatriser. En effet, il est recommandé d’avoir une alimentation quotidienne suffisamment riche en énergie et en protéines pour éviter ou corriger une dénutrition. Une alimentation équilibrée fourni également en quantité suffisante les vitamines (A, C, E) et les éléments minéraux (zinc, fer...) qui participent au processus de cicatrisation.

Les informations suivantes vous aident à faire les bons choix pour votre santé et votre peau.

+ INFO
Lors de perte d’appétit ou de poids non désirée, consultez votre médecin ou un-e diététicien-ne afin d’obtenir des conseils personnalisés. Attention, on peut à la fois être dénutri et en excès de poids.

Protéines

Les carences en protéines affectent toutes les phases de la cicatrisation et certains éléments, comme l’arginine, protègent contre l’infection. On les trouve dans les viandes, les produits de la mer, les œufs, le tofu, les légumes secs, les laitages.

Certains aliments sont également source d’énergie, de zinc, de fer et de vitamines.

Consommez-les à chaque repas en variant les sources et intégrez trois produits laitiers par jour.

+ INFO
L’eau est la seule boisson essentielle à l’organisme, elle préserve l’élasticité et la qualité de la peau. Pensez à boire au minimum 1,5 litre/jour.

Glucides

Ils sont indispensables en raison de leur apport en énergie, nécessaire pour combattre l’inflammation. Les glucides sont surtout présents dans les farineux, les céréales, les légumes secs. Ils doivent être consommés à chaque repas.

Lipides

Comme les glucides, ils sont riches en énergie. Certaines sources de lipides sont riches en vitamine E et oméga 3 et 6. Ils participent à la formation des cellules de la peau et améliorent sa qualité.

Privilégiez l’huile de colza, de tournesol et de germes de blé (extraites à froid), mais aussi les amandes, le jaune d’œuf, les poissons gras sauvages et un peu de beurre plutôt que de la margarine.

Mangez 5 fruits et légumes par jour

Variez les couleurs :

  • les oranges pour la vitamine A
  • les verts et les algues pour les Oméga 3
  • les rouges pour les flavonoïdes (et aussi dans le chocolat!)
  • les violets pour les anthocyanes

Pour un plein de vitamines, pensez aux végétaux frais, crus et non pelés.

En cas de carence avérée en vitamines ou minéraux, votre médecin peut vous prescrire des compléments.

Dernière mise à jour : 08/02/2019