Correction des paupières : le déroulement des traitements chirurgicaux

La plupart des interventions chirurgicales visant à corriger la position des paupières sont réalisées en ambulatoire. Vous pouvez rentrer chez vous le soir même. Une nuit à l’hôpital est requise pour les corrections importantes.

Quelle est la durée des interventions?

Elle varie selon la nature et la complexité de la correction: entre 20 minutes et une heure.

Comment se déroule l’anesthésie?

En principe, les interventions sont réalisées sous anesthésie locale. Des injections quasiment indolores sont pratiquées autour de l’œil. Selon la chirurgie prévue, votre anesthésiste vous donne également un sédatif par voie orale ou intraveineuse. Pendant l’opération, vous êtes donc conscient, mais vous ne ressentez aucune douleur.

+INFO
Les traitements du ptosis, de l’entropion et de l’ectropion sont remboursés dans les prestations de base de l’assurance maladie (LAMal) sous déduction de la franchise et de la participation (10% des frais à votre charge).

Avant l’intervention

N’oubliez pas de signaler à votre ophtalmologue:

  • si vous supportez mal de rester allongé sur le dos
  • si vous avez une infection en court ou récente
  • les médicaments que vous prenez
  • vos allergies.

Prévoyez :

  • vos médicaments dans leur boîte pour 24 heures
  • une personne pour vous ramener chez vous et passer la première nuit à votre domicile.

+ I NFO
Avant votre intervention, n’hésitez pas à poser toutes vos questions aux chirurgiens.

Pendant l’intervention

Au cours de la chirurgie corrective, votre chirurgien peut vous demander de bouger les yeux et les paupières pour positionner ces dernières correctement. Parfois, une lentille de contact opaque est placée le temps de l’intervention.

Après l’intervention

L’infirmiere: 

  • applique des gouttes de collyres ou une pommade pour prévenir toute infection et inflammation de l’œil
  • pose une protection sur votre œil
  • vous administre un antidouleur si vous en avez besoin.

Que pouvez-vous ressentir après l’intervention?

  • Vos paupières sont un peu endormies pendant quelques heures à cause de l’anesthésie. Elles sont enflées (œdème).
  • Un hématome se forme autour et sur l’œil.
  • Vous vous sentez inconfortable pendant 2-3 jours.
  • Votre vue peut être floue et vos yeux secs ou, au contraire, larmoyants.
  • Vous pouvez avoir des difficultés à fermer les paupières pendant quelques jours.
  • Une gêne au niveau du coin externe de l’œil peut persister jusqu’à plusieurs semaines après l’opération.

Quelles sont les complications possibles?

Complications postopératoires les plus fréquentes

Ces complications sont généralement sans gravité:

  • saignements localisés au cours des premières 48 heures
  • impossibilité transitoire de fermer complètement les paupières (lagophtalmie). Elle peut nécessiter une nouvelle opération.
  • cicatrice visible ou irrégulière ou repli de peau. La cicatrice disparaît généralement. 
  • paupières asymétriques (ptosis), surtout si un seul œil a été opéré.
  • sécheresse oculaire.

Complications peu fréquentes

  • Mauvais positionnement ou impossibilité définitive de fermer la paupière suite à une correction trop importante ou au contraire insuffisante de la paupière (10 à 15% des cas). Cette complication peut nécessiter une nouvelle opération.
  • Reformation ou formation d’un entropion, d’un ectropion ou d’un ptosis. Cette complication peut se produire spontanément ou suite à l’opération. Une nouvelle opération est nécessaire si le problème n’a pas disparu de lui-même après plusieurs semaines.
  • Paupière inférieure, joue et/ou bouche tombantes après une injection de toxine botulique (entropion).
  • Cornée et/ou conjonctive endommagées s’accompagnant de larmoiements et de douleurs.
  • Ouverture de la plaie.
  • Mauvaise cicatrisation.
  • Perte de cils.
  • En cas d’entropion cicatriciel: apparition d’un trichiasis (cils retournés vers la cornée) ou dégradation du bord de la paupière.
  • Vision double (diplopie).
Dernière mise à jour : 15/05/2019