Neuropathies périphériques

Certains médicaments utilisés en chimiothérapies exercent un effet toxique sur le système nerveux. Les nerfs de la périphérie des mains et des pieds sont plus sensibles à cette toxicité. Les atteintes peuvent se manifester dans les jours ou les semaines qui suivent le début du traitement. Elles diminuent en général à l’arrêt des thérapies, mais persistent parfois longtemps, ou même peuvent être irréversibles. Le temps de récupération pour des atteintes légères est d’environ deux à trois mois. Il peut s’allonger jusqu’à plus de deux ans pour des lésions importantes.

+ INFO
Les personnes diabétiques, dénutries, avec une insuffisance rénale ou une consommation d’alcool excessive risquent davantage de développer des neuropathies périphériques.

Signes à observer

  • Fourmillements, engourdissements, picotements, perte de force.
  • Perte de la sensibilité ou au contraire sensibilité exacerbée.
  • Difficulté à réaliser des gestes fins avec les doigts: lacer les chaussures, écrire, fermer un bouton de chemise, etc.
  • Changements dans la capacité auditive ou bruits anormaux (acouphènes).

Signalez ces symptômes à votre équipe soignante. Ils peuvent devenir rapidement invalidants.

Quelques conseils

  • Portez des chaussures confortables, évitez les talons trop hauts et les matières rigides.
  • Protégez vos mains avec des gants adaptés lors des travaux ménagers ou de bricolage.
  • Observez attentivement la plante de vos pieds, à l’aide d’un miroir si nécessaire, afin de détecter une blessure que vous n’auriez pas sentie.
  • Prenez la température du bain avec un thermomètre si vos sensations au niveau des mains ou des pieds ne sont pas fiables.
  • Marchez avec prudence sur des sols escarpés. Une diminution de la sensibilité des pieds peut provoquer des pertes d’équilibre et des chutes.
  • N’hésitez pas à demander un traitement antidouleur adapté. Les douleurs neurologiques ne répondent pas toujours aux antalgiques classiques

+INFO
Certaines chimiothérapies peuvent rendre hypersensible au froid ou au chaud. Si vous recevez ce type de médicament, l’équipe soignante vous donne des conseils spécifiques.

Télécharger la fiche en format PDF Neuropathies périphériques

< RETOUR

 

 

Dernière mise à jour : 10/10/2019