Les chambres hôtelières

Chaque année, près de 530 nouveau-nés doivent être hospitalisés en néonatologie, en raison par exemple d’une prématurité, de détresse respiratoire ou de difficultés alimentaires à la naissance. Cette situation implique une séparation potentiellement douloureuse d’avec la mère, qui reste à la Maternité jusqu’à la fin des soins post-partum, puis regagne son domicile, généralement au bout de trois jours.

Pour préserver le lien mère-enfant à ce moment clé de l’existence, la Maternité dispose de deux chambres hôtelières destinées à accueillir les mamans de nouveau-nés hospitalisés. Aucun soin n’y est dispensé. Equipées chacune d’un espace cuisine et d’une salle de bain commune, ces chambres offrent des conditions de séjour confortables. Leur situation idéale, c’est-à-dire dans le même bâtiment que le service de néonatologie, garantit la proximité mère-enfant, aussi souvent que cela est souhaité. Une contribution de 30 francs par jour est demandée aux parents.

Les chambres hôtelières font partie du projet « Ensemble », qui a été entièrement financé par des donateurs privés. Depuis 2011, trois chambres d’hospitalisation maman/bébé à proximité immédiate de la néonatologie, complètent cette infrastructure. Les mères venant d’accoucher peuvent ainsi être hospitalisées dans la même chambre que leur enfant, ce qui permet d’éviter le stress d’une séparation et favorise l’allaitement et la relation précoce entre les deux.

Chaque année une trentaine de femmes séjournent dans ces chambres durant 8 jours en moyenne.

Dernière mise à jour : 29/08/2017