Angiographie cérébrale

 

Cette page a pour but de vous expliquer en quoi consiste une angiographie ou artériographie cérébrale, comment celle-ci va se dérouler et vous faire connaître les bénéfices escomptés ainsi que les risques encourus.

Qu’est-ce qu’une angiographie cérébrale ?

C’est un examen radiologique qui visualise les artères et les veines du cerveau. L’angiographie cérébrale a pour but de préciser une lésion découverte lors d’un autre examen (IRM, scanner). Elle permet de poser un diagnostic précis et de prendre une décision concernant votre prise en charge.

La préparation de l’examen

Comment vous préparer avant l’examen ?

Avertissez-nous si :

  • vous êtes enceinte ou allaitez
  • il existe un risque de grossesse
  • vous êtes porteur d’une prothèse vasculaire (stent, ou endoprothèse) ou avez déjà été opéré des vaisseaux, en particulier de l’aorte ou des carotides
  • vous présentez des facteurs de risque d’affection cardiovasculaire: hypertension artérielle, diabète, hypercholestérolémie, consommation de tabac
  • vous avez eu une thrombophlébite ou une embolie pulmonaire
  • vous avez présenté une allergie après une injection intraveineuse ou intra-artérielle de produit de contraste iodé (asthme, urticaire, œdème de Quincke)
  • vous êtes insuffisant rénal ou dialysé.

CHECK-LIST
 
Avant de venir :

  • Restez à jeun (sans boire, ni manger, ni fumer) depuis minuit la veille de l’intervention.
  • Prenez une douche à l’aide de votre gel douche habituel la veille au soir et le matin avant de vous rendre à l’hôpital.
  • Rasez-vous les plis de l’aine.
  • Venez sans vernis à ongles, faux ongles, manucure semi-permanente, maquillage, piercings, bijoux. N’appliquez aucune crème hydratante ni autres produits.
  • Prenez les médicaments prescrits par l’anesthésiste avec un peu d’eau, le matin de l’intervention.

 

examen - angiographie cérébraleL’examen

Comment se déroule l’examen ?

En conditions stériles et sous anesthésie locale, le neuroradiologue introduit un cathéter (tube plastique de 1-2 mm) dans une artère au niveau du pli de l’aine et le dirige vers les vaisseaux à examiner situés au niveau de votre cou.

Un produit de contraste iodé est ensuite injecté dans le but de visualiser les vaisseaux cérébraux. Lors de cette injection, vous pouvez ressentir une sensation de chaleur au niveau de la tête, apercevoir des scintillements, avoir un goût désagréable dans la bouche. Toutes ces sensations sont normales.

Durant la procédure, vous êtes sous la surveillance d’une équipe spécialisée en anesthésie.

ATTENTION
En raison de l’utilisation d’un produit de contraste iodé, signalez toute allergie connue à ce produit ou tout problème au niveau du fonctionnement de vos reins lors de la consultation avec l’anesthésiste.

 

Combien de temps dure l’examen ?

Il faut compter de 45 à 60 minutes pour la réalisation complète de l’examen.

Que pouvez-vous faire durant l’examen ?

Votre coopération est importante durant l’ensemble de la procédure. Nous vous demandons de rester immobile lors des injections du produit de contraste afin d’obtenir des images précises. En effet, les mouvements nuisent à la bonne lisibilité des images et nécessitent leur répétition, ce qui allonge la durée de la procédure.

Quels sont les risques de l’angiographie cérébrale ?

Comme pour tous les gestes médicaux, il existe un risque de complication. Pour cet examen, il est très faible et estimé à 0,3%. Dans la plupart des cas, il s’agit d’un hématome (un «bleu») au point d’insertion du cathéter au niveau de la cuisse. Exceptionnellement, un accident vasculaire cérébral (AVC) peut survenir. Un caillot se détache de la paroi d’un vaisseau, migre dans une artère cérébrale et la bouche.

SAVOIR +
Le service de neuroradiologie diagnostique et interventionnelle des HUG possède une grande expérience de ces procédures avec quelque 600 examens artériographiques cérébraux réalisés par an chez l’adulte, l’enfant ou le nouveau-né.

 

La sortie

Que se passe-t-il après l’examen ?

En fin de procédure, tout le matériel de cathétérisme est retiré du pli de l’aine. Le neuroradiologue comprime l’artère fémorale au point d’insertion du cathéter pendant 10 à 20 minutes et met un pansement. Vous pouvez le retirer 24 heures plus tard, puis prendre une douche ou un bain. La position couchée, jambe en extension (tendue), doit être maintenue quelques heures (de 4 à 6 heures). Vous restez sous surveillance jusqu’en fin de journée dans l’unité.

Pour votre retour à domicile, empruntez les transports publics ou faites-vous véhiculer, car il est déconseillé de conduire après l’intervention.

A domicile, nous déconseillons :

  • les efforts pendant les premières 48 heures
  • de soulever de lourdes charges la première semaine.

 

ATTENTION
Si votre jambe devient froide, décolorée ou engourdie, rendez-vous sans attendre au service des urgences.

 

Informations pratiques

Pour toute question avant l’intervention, n’hésitez pas à nous appeler. Pour les questions d’organisation et de planification, le bureau de programmation opératoire (BPO) est votre interlocuteur: 022 372 82 81.

Facturation

L’artériographie cérébrale est remboursée dans les prestations de base de l’assurance maladie (LAMal) sous déduction de la franchise et de la participation (10% des frais à charge).

 

angiographie cérébrale - brochure info patient
 

Télécharger la brochure Angiographie cérébrale