Les examens

Examens ENMG

  • Examens de routine : ces examens sont utilisés pour les investigations des neuropathies canalaires (notamment syndrome du canal carpien), des pathologies radiculaires et des polyneuropathies.
  • Examens plus longs et détaillés et/ou nécessitant des techniques spéciales : ces examens sont utilisés pour les neuropathies dysimmunes, la traumatologie du système nerveux périphérique, les neuropathies des petites fibres, les dysautonomies, les maladies du motoneurone, les maladies de la jonction neuromusculaire (examen EMG de fibre unique), les affections musculaires (EMG quantifiée), et l’enregistrement des mouvements anormaux.
  • Examen des potentiels évoqués moteurs (PEM) par stimulation magnétique transcrânienne : ce test indolore permet une évaluation fonctionnelle des voies motrices du système nerveux central, utile dans de nombreuses affections neurologiques. Parmi les plus fréquemment investiguées : les myélopathies compressives, la sclérose en plaques, les maladies du motoneurone.

Biopsies musculaires à l’aiguille

Ces examens utilisent une aiguille spéciale destinée à prélever de petits échantillons de tissu musculaire sous anesthésie locale. Ils sont réalisés à l’hôpital de jour et ne nécessitent aucune préparation particulière.

Leur simplicité de mise en œuvre en fait une technique de choix pour le débrouillage des affections musculaires.

Dernière mise à jour : 18/04/2016