Les suites de l’intervention

 

Le jour même de l’intervention

Vous bénéficiez de soins rapprochés en salle de réveil avant d’être transféré dans votre chambre. L’équipe soignante répond à vos questions, coordonne et prodigue les soins liés à votre état de santé.

Vous pouvez boire deux heures après votre intervention selon la prescription de l’anesthésiste. L’infirmière évalue régulièrement la douleur avec vous et ajuste, en fonction de l’intensité, votre traitement médical. Néanmoins, n’hésitez pas à signaler toute douleur à l’équipe.

Toutes les quatre heures, de jour comme de nuit, l’infirmière teste, pendant 48 heures, votre sensibilité et votre motricité au niveau des jambes.

Après l’opération, vous restez allongé sur le dos au minimum pendant six heures, puis un membre de l’équipe soignante vous aide à vous tourner sur le côté en respectant les positions ci-dessous.

possition de détente avec un coussin sous les genoux

position de détente sur le côte

 

Le premier jour après l’intervention

Habituellement, vous pouvez manger dès le lendemain matin après accord du neurochirurgien. Après avoir pris votre petit-déjeuner, une infirmière ou un physiothérapeute vous aide à vous asseoir au bord du lit, puis au fauteuil (1er lever). Ensuite, vous êtes accompagnés jusqu’au lavabo pour faire votre toilette.

Seul le mouvement expliqué ci-dessous est autorisé. Cet exercice a pour objectif de protéger votre dos lors du lever. Il est important de l’effectuer tout au long de votre rééducation.

position de détente en bloc sur le côté

position de détente  position de détente - gardez le dos droit

Un physiothérapeute vous accompagne pour marcher dans le couloir et vous conseille sur les gestes et postures à adopter.

 

Le deuxième jour après l’intervention

Vous pouvez prendre une douche après 48 heures en veillant bien à ne pas mouiller votre pansement. Vous êtes aidé par un soignant pour l’hygiène de votre dos.

Vous pouvez vous lever seul et marcher dans le service. Vous réalisez une première fois les exercices expliqués ci-dessous avec le physiothérapeute.

renforcer la musculature posstérieure du dos

Appuyez la tête, les deux bras, le pied droit et la jambe gauche en expirant, relâchez l’effort en inspirant. Refaites le même exercice de l’autre jambe. Répétez si possible chaque exercice 10 fois.

renforcer la musculature abdominale

Poussez avec la main gauche sur le genou droit en expirant, relâchez l’effort en inspirant. Refaites le même exercice de l’autre jambe. Répétez si possible chaque exercice 10 fois de chaque côté.

 

Le troisième jour après l’intervention

Vous répétez les exercices avec votre physiothérapeute. Ce dernier vous accompagne pour monter les escaliers.