Neurochirurgie pédiatrique

Le service compte parmi ses spécialistes un neurochirurgien pédiatrique, le Dr Andrea Bartoli, et collabore étroitement avec le service de chirurgie de l’enfant et de l’adolescent.

Chirurgie de l’épilepsie

Tous les enfants épileptiques référés sont pris en charge à l’unité préchirurgicale de l’épilepsie afin d’effectuer un bilan précis et détecter l’origine des crises. Une intervention neurochirurgicale peut être envisagée lorsque la cause de son épilepsie est bien identifiée. Différents types de chirurgies sont ensuite possibles.

Hydrocéphalie

Selon le type d’hydrocéphalie, le traitement comporte soit la mise en place d’un drain ventriculo-péritonéal avec une valve soit une opération endoscopique.  

Tumeurs cérébrales de l’enfant

Selon leur degré de sévérité, (grade OMS), ces tumeurs nécessitent une approche pluridisciplinaire (neurochirurgie, oncologie, radio-oncologique)..

Chirurgie crâniofaciale (crâniosysnostoses)

La crâniosysnostose se manifeste par une tête de forme anormale. Il s’agit d’une anomalie congénitale (présente à la naissance) qui entraîne la fermeture prématurée d’une ou plusieurs sutures crâniennes. Les sutures sont les connexions qui séparent chaque os du crâne. Plusieurs techniques chirurgicales telles que la scaphocéphalie, la plagiocéphalie et la trigonocéphalie sont en mesure de corriger cette pathologie.

Spina-bifida

Le spina-bifida est une malformation congénitale de la colonne vertébrale et de la moelle épinière, apparaissant durant la 3e ou 4e semaine de grossesse. Les conséquences chez le nouveau-né varient en fonction du degré de lésion de la moelle épinière. Le bébé peut souffrir de troubles allant de légères difficultés de mouvement à de graves problèmes mentaux et fonctionnels. Une complication grave commune est l’hydrocéphalie. Une intervention chirurgicale permet de réparer les lésions ou les ouvertures de la colonne vertébrale de l’enfant peu après la naissance.

Traumatismes crâniocérébraux

Ils sont pris en charge par le service de neurochirurgie en collaboration avec le service des urgences de pédiatrie et l’unité des soins intensifs de pédiatrie selon la gravité du traumatisme.

 

Dernière mise à jour : 02/10/2019