programme de soins palliatifs

Le bénévolat d'accompagnement aux HUG

Les patients hospitalisés aux HUG ont la possibilité de bénéficier de la visite des bénévoles d’accompagnement. En effet, avec le développement des soins palliatifs, les HUG ont mis en place depuis 1997 des groupes de bénévoles d’accompagnement sur les différents  sites : Cluse-Roseraie, Hôpital de Bellerive, Hôpital de Loex et Hôpital des Trois Chêne, Hôpital des enfants.

Assistance au suicide

L’assistance au suicide consiste à procurer à une personne capable de discernement, désirant se suicider, les moyens de le faire. L’assistance au suicide est légalement possible en Suisse car cet acte n’est pas punissable s’il est réalisé sans mobile égoïste. 

Advance care planning - directives anticipées

L’advance care planning (projet de soins anticipé) a pour but de connaître les valeurs et les préférences du patient qui guident ses choix de vie et ses souhaits en matière de soins. Cette démarche devrait être initiée tôt dans le parcours d’une maladie grave évolutive. Elle nécessite généralement plusieurs discussions, adaptées à la situation et au rythme du patient. L’advance care planning peut déboucher sur la rédaction de directives anticipées et/ou la désignation d’un représentant thérapeutique.

Téléphones utiles

Téléphones utiles aux HUG

ADMISSIONS USP
IAG Pôle médecine, gestion des lits : 29089
Cadre médical pour les  admissions en médecine palliative les jours ouvrables : 079 55 30777
PIQUET BELLERIVE médecin interne : 38600, médecin cadre : 079 65 38014, IRES : 38500

AUMÔNERIE Garde active
Un seul service de garde pour les aumôneries  et un seul numéro d'appel pour contacter un aumônier 24h/24, 7 jours / 7
Tél. +41 (0)22 37 28826 

Critères de sortie des unités de lits du service de médecine palliative

  • stabilisation de la situation sans élément de complexité
  • situation stable avec attente (transfert dans une structure adaptée)
  • projet envisageable de retour dans le lieu de vie habituel (à domicile ou en EMS) que ce soit en vue d’un décès proche attendu ou non
  • projet de prise en charge à la Maison de Tara
  • reprise de traitements actifs spécifiques ou d’investigations notamment invasives non réalisables dans le service de Médecine Palliative (transfert dans une structure adaptée)

Pages