fertilité

Qui est concerné ?

Toute jeune femme ou enfant atteinte d'un cancer souhaitant préserver sa fertilité.

Toute jeune patiente ou enfant avec un diagnostic de cancer fait face à une épreuve difficile.
De nombreux progrès médicaux accomplis dans le diagnostic et le traitement du cancer ont permis à de nombreuses jeunes femmes et enfants d'être traitées avec succès. Cependant, certains traitements contre le cancer, bien qu’ils sauvent la vie, peuvent avoir des effets néfastes sur la fertilité.

Que faisons-nous ?

Les progrès importants réalisés dans le traitement des cancers ont amélioré les taux de survie. Les aspects de qualité de vie prennent une place importante pour les femmes traitées et la fertilité ultérieure constitue l'un des aspects fondamentaux de la qualité de vie en cas de guérison.

L'impact des traitements oncologiques sur la fertilité

Les traitements de chirurgie, chimiothérapie et de radiothérapie peuvent altérer la fonction de reproduction des femmes touchées par le cancer.

Procréation médicale assistée

Lors du diagnostic de la maladie, il est très important de parler d'emblée avec l'équipe médicale des risques d'atteinte de la fertilité. Les différentes options pour la préserver peuvent alors être abordées.

Certains types de préservation de la fertilité doivent être décidés rapidement car elles impliquent une prise en charge avant le traitement.

Traitements

Les traitements à haut risque d’infertilité utilisés en pédiatrie sont :

  • Les alkylants à haute dose (Cyclophosphamide, Busulfan, Thiotepa, Melphalan, Ifosfamide)
  • L’irradiation corporelle totale (TBI)
  • L’irradiation pelvienne
  • L’ovariectomie bilatérale ou unilatérale sur un ovaire restant

Types de tumeurs

Grâce à l’amélioration de la prise en charge et de la diversification des traitements ces 40 dernières années, plus de 75% des enfants présentant un cancer peuvent être actuellement guéris. Ces progrès se sont effectués notamment grâce à l’intensification des traitements. Malheureusement, certains sont hautement délétères pour la fonction ovarienne avec des risques d’infertilité.

Pédiatrie et adolescentes

Un diagnostic de cancer est une nouvelle bouleversante. Les progrès accomplis dans le diagnostic et le traitement du cancer ont permis à de nombreuses patientes (fillettes et adolescentes) de vaincre la maladie et de poursuivre une vie normale. Cependant, certains traitements contre le cancer, bien qu’ils sauvent la vie, peuvent avoir des effets néfastes sur la fertilité future.

Options de préservation de la fertilité

Congélation d’ovule

La congélation d’un ou de plusieurs ovules.

Congélation d’embryons

La congélation d’un ou plusieurs embryons (le produit de la fertilisation de l’ovule par le spermatozoïde).

Congélation de tissu ovarien

Le prélèvement et la cryopréservation (congélation) de l’ovaire ou d’une partie de celui-ci pour qu’il puisse être utilisé ultérieurement à des fins de reproduction.

Pages