deuil

Cérémonie du souvenir : samedi 16 mars à 17h

Cérémonie du souvenir

En hommage aux enfants trop tôt disparus, les HUG organisent chaque année la Cérémonie du souvenir qui s'adresse aux familles, aux proches et aux soignants touchés à un moment de leur vie par le deuil d'un bébé ou d'un enfant. 

La Cérémonie 2019 aura lieu le samedi 16 mars à 17h au Centre de l'innovation des HUG (bâtiment Gustave Julliard, rue Alcide-Jentzer 17, 1205 Genève)

L’entourage

Les grands-parents sont aussi très affectés. Ils n’aiment pas voir leur enfant souffrir et ressentent souvent du désarroi face à cette situation. La pensée d’un petit enfant qu’ils ne verront pas grandir les chagrine. Ils veulent aider, et ne savent pas toujours comment faire.

Contrairement à un deuil ordinaire, souvent les proches et amis n’osent pas se manifester et contribuent à isoler le couple. Vous pouvez essayer de faire le premier pas, en dépit des efforts que cela vous demande.

Les parents

Le deuil est une épreuve extrêmement douloureuse pour le couple. La mère et le père le vivent d’une manière différente.

Les étapes de deuil ne sont pas vécues dans le même ordre, ni d’une façon égale chez tous les couples, chacun exprime ses émotions de façon personnelle. Le sentiment de culpabilité de la mère peut être difficile à comprendre par le père ou l’entourage.

D’autre part, une perte en début de grossesse peut être difficilement reconnue comme une vraie perte.

Les étapes de deuil

Au cours de l’épreuve que constitue la perte de votre bébé, vous allez vivre différentes étapes qui se caractérisent par des émotions et des comportements qui sont tout à fait courants et normaux. Même si l’intensité de vos émotions vous impressionne et peut vous inquiéter.

Par moments, surgissent des sentiments très intenses qui finissent par s’atténuer, mais qui peuvent revenir. Cela fait partie du processus de deuil qui s’échelonne parfois sur plusieurs années.

Pages