Impact des moustiquaires traitées par insecticides pour prévention du Kala-Azar

La leishmaniose viscérale (Kala-Azar) est une parasitose mortelle transmise à l’homme par des mouches durant la nuit.

L’objectif de cette étude, financée par la Commission Européenne et coordonnée par l’Institut de Médecine Tropicale d’Anvers, est d’évaluer l’efficacité des moustiquaires traitées par insecticide contre le Kala-Azar.

Le rôle du Service de médecine tropicale et humanitaire est de coordonner les activités cliniques du projet et d’analyser les facteurs de risques de développer la maladie parmi un groupe de villageois infectés par le parasite.

Collaborateur HUG : Pr F. Chappuis

Découvrez les projets de collaboration HUG-BPKIHS (B.P. Koirala Institute of Health Sciences)

< RETOUR

Dernière mise à jour : 29/01/2019