Que sont les soins palliatifs ?

Les soins palliatifs aident patients et proches, quelle que soit la pathologie, à préserver ou à améliorer leur qualité de vie et leur confort. Ils font partie intégrante de la prise en charge d’une maladie évolutive incurable qui a une incidence à plus ou moins long terme sur l’espérance de vie. Ils comprennent des traitements médicaux pour les symptômes physiques gênants, des thérapies psychologiques, des approches corps-esprit (hypnose, réflexologie, toucher-massage, relaxation, etc.) ainsi que du soutien social et spirituel. Ils ne sont pas destinés à accélérer ou retarder la fin de vie, mais permettent de vivre la maladie dans la dignité.

La médecine palliative est une prise en charge multidisciplinaire qui peut être dispensée dans les différents lieux de soins et de vie des patients et des proches.

En savoir plusDéfinition des soins palliatifs OMS

Une médecine spécialisée

Le Service de médecine palliative repose sur une prise en charge spécialisée. Les soins palliatifs sont indiqués lorsque la maladie ou la situation générale est complexe et instable. Le service aide également les équipes professionnelles à développer des compétences d’évaluation, de communication et d’élaboration de projets thérapeutiques ou de soutien à la rédaction des directives anticipées ou du plan anticipé de soins.

Quelles prises en charge?

Les soins palliatifs anticipent les symptômes et les complications qui peuvent survenir dans l’évolution de la maladie. Ils englobent toutes les démarches thérapeutiques visant à soulager la souffrance physique, mais aussi à combler les besoins psychologiques et existentiels afin d’assurer la meilleure qualité de vie possible. Ils incluent également les investigations requises pour comprendre les symptômes gênants.

Pour quels symptômes?

Les équipes médico-soignantes évaluent et proposent des mesures thérapeutiques pour la gestion des symptômes pénibles tels que la douleur, la fatigue, les nausées, la dépression, l’anxiété, la somnolence, le manque d’appétit, les difficultés respiratoires, etc.

L’évaluation de la douleur comprend la mesure de son intensité, de sa localisation, sa diffusion, les facteurs aggravant ou soulageant. Elle est utilisée pour déterminer précisément les symptômes et les besoins des patients.

Consulter la liste des brochures sur la douleur.

Soins palliatifs personnalisés

Afin de personnaliser les traitements, les symptômes sont évalués dans le cadre d’une approche multidisciplinaire qui considère la personne dans sa globalité. Sont notamment pris en compte : ses besoins et ses attentes, son histoire médicale, sa culture et ses croyances ou encore son degré d’autonomie et son contexte social.

Equipes multidisciplinaires

La prise en charge interprofessionnelle est composée de médecins, infirmiers, physiothérapeutes, ergothérapeutes, diététiciennes, psychologues, musicothérapeutes et assistantes sociales. Toutes les décisions de traitement sont prises en partenariat avec le patient et ses proches pour un temps déterminé. Elles sont réévaluées en fonction de l’évolution de la situation.

Quels soutiens psychologique et spirituel?

Les patients qui le souhaitent peuvent consulter un psychologue. Les entretiens permettent par exemple de réaliser des bilans de vie, de faire le point sur les éléments biographiques importants ou discuter de l’image que la personne aimerait léguer à ses proches.

Le soutien émotionnel ou psychologique passe aussi par l’aide à la réalisation de projets de vie. Ces derniers peuvent être le simple désir de gagner plus d’indépendance, retrouver un membre éloigné de la famille ou valoriser une passion artistique (musique, peinture, etc.). Les approches complémentaires comme les massages, l’hypnose, l’art-thérapie ou la réflexologie sont proposées et encouragées.

Aumôneries

Des aumôniers chrétiens, musulmans et israélites se tiennent à disposition des patients pour réfléchir avec eux sur les dimensions religieuses de l’existence.

Consulter la liste des aumôneries permanentes sur les différents sites des HUG.

Bénévoles

Les patients ont également la possibilité de bénéficier de la visite de bénévoles d’accompagnement.

En savoir plus sur les bénévoles des HUG.

Quelle aide pour les problématiques sociales?

Les assistantes sociales accompagnent et orientent les patients dans le réseau de santé (associations, groupe de soutien, etc.). Elles évaluent les besoins, aident à réaliser des démarches administratives (rente AI, allocations, paiements, etc.), juridiques (testaments, mariages, etc.) ou celles à entreprendre après un décès. Elles interviennent pour un projet de placement en EMS ou un éventuel rapatriement et travaillent en collaboration étroites avec les infirmières de liaison.

Qu’est-ce que la sédation palliative ?

La sédation palliative soulage les symptômes très difficiles à contrôler (fortes douleurs, problèmes respiratoires). Elle consiste à administrer des médicaments – dits « sédatifs » – qui abaissent le niveau de conscience et induisent une somnolence plus ou moins profonde. Ce traitement ne vise en aucun cas à abréger la vie. Le patient est sous surveillance continue et bénéficie d’une prise en charge globale par l’équipe soignante. La sédation peut être temporaire, lorsqu’une amélioration est possible, ou poursuivie jusqu’au décès.

Plus d’informations

Dernière mise à jour : 04/09/2019