Histoire du service

Le canton de Genève a été un précurseur en Suisse dans le développement des soins palliatifs sous l’impulsion des Prs Pierre Dayer et Charles-Henri Rapin†. Ainsi en 1986 les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) créent une Consultation de la douleur et des soins palliatifs à l’Hôpital cantonal et une unité de lits de soins palliatifs au Centre de soins continus (CESCO, actuellement hôpital de Bellerive), en collaboration avec Madame Anne-Marie Panosetti, infirmière-cheffe, unité reconnue par l’OMS en 1987.
En 1999, naît le Programme de soins palliatifs des HUG, réunissant les équipes mobiles de soins palliatifs nouvellement créées. Le but de ce Programme transversal est de promouvoir et développer les soins palliatifs dans les différents lieux de vie et de soins. 
Le réseau de soins palliatifs spécialisés est renforcé par la création en 2007 d’un service de médecine palliative. L’unité de gériatrie et de soins palliatifs communautaires est ensuite  mise en place par les HUG et l’Institution genevoise de maintien à domicile (imad) en 2012.
En 2018, la direction générale des HUG a validé  le regroupement des équipes mobiles  dans le service de médecine palliative,  la création de 8 lits de soins palliatifs spécialisés attachés au service dans la clinique de Jolimont ainsi que la création d’un Centre de soins de support et de soins  palliatifs.