Jacques Schrenzel

Jacques Schrenzel (1964) est diplômé de l'Université de Genève (Suisse). Après avoir terminé son internat et sa spécialisation en médecine interne (Professeur F. Waldvogel, Genève), il a obtenu le titre de spécialiste FMH en médecine interne (1996). En parallèle, il a entamé une spécialisation de 4 ans en maladies infectieuses (Professeur D. Lew, Genève) afin d'étudier la biologie cellulaire des phagocytes humains. En 1999, il a obtenu le prix Pfizer de la recherche en maladies infectieuses pour ses travaux sur les courants à électrons comme mécanisme de défense antimicrobien (Nature 1998 ; 392: 734-7).

Entre 1997 et 2000, il a effectué une spécialisation post-doctorale de microbiologie clinique à la clinique Mayo (Rochester, MN) où il a effectué des travaux en microbiologie moléculaire et en génomique fonctionnelle. Il a obtenu en 1999 le titre de spécialiste FAMH en microbiologie clinique, et s'est vu confier en 2000 par le Fonds National Suisse pour la Recherche un poste de professeur boursier pour son projet intitulé: "Les messagers génomiques de virulence et de persistance : profils mRNA et protéiques sur des biofilms à Staphylococcus aureus lors d'infection chronique expérimentale".

Depuis avril 2000, il est consultant en médecine interne et en maladies infectieuses ; il a fondé le Laboratoire de Recherche Génomique et travaille en étroite collaboration avec le Docteur Patrice François. Depuis mai 2004, il est responsable du laboratoire central de bactériologie.

Ses principaux sujets de recherche portent sur :

  • la pathogenèse de S. aureus analysée par une approche génomique;
  • l'étude des profils de réponse transcriptionnelle de l'hôte au cours d'une infection;
  • le transfert des technologies génomiques sur des tests microbiologiques.

Pour consulter les publications

< RETOUR

Dernière mise à jour : 29/01/2019