Les symptômes du prolapsus génital

Le prolapsus génital occasionne une gêne importante chez plus d’une femme sur dix. Sa fréquence augmente avec l’âge.

Quels sont les signes?

  • Pression, lourdeur, pesanteur, douleurs pelviennes et lombaires, sensation de «boule», «d’être assise sur un œuf».
  • Saignements (muqueuse vaginale irritée).
  • Difficultés à uriner, besoins urgents et fréquents, incontinence urinaire.
  • Troubles digestifs, difficultés pour aller à la selle, souillures, urgences défécatoires.
  • Troubles de l’activité sexuelle avec gêne, douleur, incontinence urinaire.

Quand devez-vous consulter?

Lorsque les symptômes apparaissent, adressez-vous à votre médecin. L’évolution des prolapsus est très variable. Ils restent parfois stables de nombreuses années, mais peuvent aussi rapidement s’aggraver, notamment sous l’influence d’une variation de poids importante (amaigrissement ou prise de poids), d’un effort ou de la ménopause. Une prise en charge médicale ou chirurgicale réduit ou résout les problèmes dans la majorité des situations.

+ INFO
Chez la femme, le prolapsus peut être isolé ou associé à l’incontinence urinaire. Dans ce cas, les deux prises en charge sont discutées en même temps.

 << RETOUR Prolapsus génital de la femme

Dernière mise à jour : 07/02/2019