Les examens radiologiques

Votre enfant et vous-même êtes accompagnés par une infirmière sur les lieux des examens.

  • La radiographie
    Une radiographie est une photographie de l’intérieur d’une partie du corps utilisant les rayons X. Elle est indolore et utilise de faibles doses de radiations. L’enfant doit cependant rester immobile durant cet examen.
     
  • L’échographie 
    Elle consiste à réfléchir des ultra-sons sur certaines parties du corps. L’échographie est indolore et sans irradiation. Un gel transparent est réparti sur la partie du corps à examiner. Une petite sonde est ensuite posée sur la peau afin d’obtenir une image précise du tissu ou de l’organe.
     
  • Le Scanner (appelé aussi CT-Scan ou tomodensitométrie)
    Muni d’un tube à rayons X, cet appareil permet d’obtenir une image sous forme de coupes de la partie du corps à examiner. L’appareil tourne lentement autour de l’enfant. Même s’il est volumineux et impressionnant, et la table d’examen étroite et inconfortable, le scanner est indolore et sans risque d’irradiation. Il peut durer de quelques minutes à une heure. Votre enfant doit rester immobile tout au long de la procédure.
     
  • L’imagerie par résonance magnétique (IRM)
    Cette technique est identique à celle du scanner, mais un champ magnétique remplace les rayons X. L’image obtenue représente l’intérieur du corps. Si cet examen est parfaitement indolore, il est toutefois impressionnant: en effet, il se déroule dans un appareil en forme de tunnel avec un bruit assourdissant. Selon l’âge de l’enfant, le médecin peut décider d’une anesthésie générale brève. Au préalable, les accessoires en métal (bijoux, ceinture…) sont enlevés. Ensuite, votre enfant est allongé et ne doit pas bouger pendant la prise des images. Il n’est pas toujours possible de rester dans la même pièce que votre enfant durant cet examen.
     
  • Le PET-Scan ou PET IRM
    Ils captent des images qui montrent l’activité et le fonctionnement des cellules, en particulier les tumorales. Du glucose marqué (sucre radioactif) est injecté à l’enfant par voie intraveineuse. Les cellules cancéreuses vont absorber et utiliser ce sucre provoquant des radiations détectées par l’appareil. Ceci permet de localiser précisément les cellules cancéreuses en activité. Selon la zone explorée, l’examen dure entre 15 minutes et 30 minutes.
     
  • La scintigraphie par MIBG
    Elle détecte certaines tumeurs malignes touchant le système nerveux sympathique, appelées neuroblastomes. Après une série de tests biologiques sanguins, urinaires et radiologiques, la scintigraphie est réalisée afin de confirmer le diagnostic et de déceler la tumeur. Un traceur marqué avec de l’iode radioactif (Iode 131 – Méta-iodobenzylguanidine (MIBG)) est injecté en petite quantité dans une veine, puis fixé par la tumeur, et permet ainsi sa localisation. Cet examen nécessite une préparation stricte: avant et après, un médicament appelé Lugol® est administré par voie orale à l’enfant afin de protéger sa glande thyroïde de la substance radioactive.

+ INFO
Votre enfant doit être à jeun 6 heures avant l'examen.

 

SAVIEZ-VOUS ?
Le service de radiologie de la pédiatrie dispose d’un IRM fictif destiné à préparer les enfants de 3 à 6 ans à cet examen en le dédramatisant. L’objectif de l’IRM en jeu vise à diminuer le recours à la sédation ou à l’’anesthésie générale pour garantir une immobilité totale de l’enfant pendant l’examen

Dernière mise à jour : 23/01/2018